Russell encore dans le top 5, Hamilton a passé le GP à klaxonner

‘Un de ces jours’ typiques à Monaco pour Lewis…

Recherche

Par Alexandre C.

29 mai 2022 - 19:46
Russell encore dans le top 5, (...)

Discret mais très efficace, George Russell a de nouveau assuré un top 5 pour Mercedes ce dimanche à Monaco.

Le Britannique n’a pas non plus tremblé durant les tours humides ; et du reste, en tant que haut responsable du GPDA, il dit avec le recul pleinement soutenir la décision de la direction de course de retarder le départ de l’épreuve, pour des raisons de sécurité, à l’inverse de Kevin Magnussen par exemple.

« C’était frustrant de l’intérieur de la voiture mais quand vous voyez cette météo, c’était la bonne décision. »

« Cette première tentative de démarrer aurait été trop dangereuse et cela aurait été chaotique. »

« Nous aurions pu y aller directement et faire 20 tours et peut-être avoir un drapeau rouge quand la pluie est arrivée, plutôt que de retarder et retarder, mais c’est facile à dire avec du recul. »

« Ce serait bien de comprendre le point de vue de chacun. Tout le monde était prêt à partir à l’heure au départ, je pense vraiment que la deuxième fois, c’était la bonne décision de retarder le départ du Grand Prix, mais je nous aurions peut-être pu partir à l’heure. »

Sur un plan plus personnel, George Russell a réussi à faire sauter le verrou Lando Norris, au jeu des arrêts aux stands. Le voilà 34 points devant son coéquipier Lewis Hamilton au classement.

« C’était une course positive, avec le pneu dur nous étions la voiture la plus rapide sur la piste à certains moments, ce qui était très agréable. »

« Je pense que nous devons trouver plus d’appui aérodynamique et nous devons trouver plus de rythme en qualification, nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir une Alpine ou une McLaren qui nous passent devant. »

« Nous avons assez de rythme pour revenir, mais pas encore assez pour rivaliser avec Ferrari ou Red Bull. »

« Nous avons rencontré certaines des limites de notre voiture sur ce circuit, mais nous avons beaucoup appris et nous pouvons mettre cela à profit dans les semaines à venir pour faire un nouveau pas en avant. Dans l’ensemble, c’est un bon résultat et je suis sûr que nous avons des jours plus forts devant nous. »

Hamilton coincé entre les Alpine

De son côté, Lewis Hamilton a vécu une course d’attente et de frustration, à la lutte avec l’Alpine d’Esteban Ocon (pénalisé pour l’occasion) puis celle de Fernando Alonso (qui était sur un rythme plus lent pour gérer ses mediums).

Seulement 8e, Lewis Hamilton ne repartira pas de Monaco avec de grands souvenirs.

« C’était l’un de ces jours à Monaco - coincé derrière d’autres voitures pendant la majeure partie de la course et, à la fin, j’étais juste à une certaine vitesse de croisière mais j’étais incapable de dépasser. J’étais content quand la pluie est arrivée parce qu’elle crée généralement des opportunités, malheureusement ça ne s’est pas passé comme ça et nous n’avons pas pu dépasser Ocon quand j’étais sur les intermédiaires. »

« C’était un week-end difficile et j’ai eu quelques situations malchanceuses, comme le drapeau rouge en qualification, donc je suis impatient de tourner la page et de me rendre à Bakou. C’est un autre type de circuit, même s’il y a quelques similitudes avec les virages lents ici à Monaco, mais j’espère que nous pourrons progresser et montrer un meilleur niveau de performance comme nous l’avons vu à Barcelone. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos