Rosberg se demande si Vettel n’a pas quitté la F1 un peu trop tard

L’Allemand a-t-il fait des années en trop ?

Recherche

Par Paul Gombeaud

31 décembre 2022 - 09:28
Rosberg se demande si Vettel n'a

Nico Rosberg était heureux de voir Sebastian Vettel terminer sa carrière sur une bonne note en 2022, grâce à des derniers Grands Prix très réussis avec Aston Martin F1. Mais il s’est tout de même demandé si son compatriote allemand n’avait pas quitté la discipline un peu trop tard.

De 2010 à 2013, Vettel marchait sur la F1 avec Red Bull et s’adjugeait quatre titres mondiaux consécutifs chez les pilotes. Mais les lendemains n’allaient pas être aussi glorieux.

Arrivé chez Ferrari en 2015, il ne parvenait malheureusement pas décrocher un cinquième titre avec la Scuderia, la faute, notamment, à des erreurs de pilotage qui finissaient par l’empêcher de mettre à mal la domination de Lewis Hamilton et Mercedes F1.

Parti de l’écurie italienne par la toute petite porte fin 2020, il rejoignait un projet en construction chez Aston Martin F1 et, s’il a très bien fini la saison 2022, il devait se contenter des accessits dans le peloton la plupart du temps. Il annonçait finalement cet été qu’il quitterait la discipline en fin de saison.

"Pour commencer, il laisse derrière lui une carrière légendaire," a déclaré Rosberg au sujet de Vettel.

"Seb est l’un des pilotes les plus performants de tous les temps et ses accomplissements en Formule 1 sont incroyables. Ses quatre titres consécutifs sont insensés."

"Il y a eu des phases où il pilotait à nouveau de manière fantastique, à la fin de cette saison par exemple. Mais ce n’était pas toujours le cas."

"Il est souvent parti en tête-à-queue de lui-même, ce qui est totalement inexplicable pour un quadruple champion du monde. C’était étrange de voir cela se produire course après course. Ca a probablement été difficile sur le plan mental."

Vettel était "libéré" lors de ses derniers Grands Prix

Alors que l’on voit de plus en plus de quadragénaires ces dernières années en F1, Vettel la quitte alors qu’il n’est âgé que de 35 ans. Mais était-ce trop tard le concernant ?

C’est ce que sous-entend Rosberg, qui s’en allait lui de la discipline à seulement 31 ans fin 2016 pour éviter, justement, de faire les années de trop.

"Je voulais absolument éviter de me retrouver dans une spirale négative et de m’enfoncer de plus en plus. Ca aurait été un scénario terrible pour moi."

"Et je suis sûr que ça n’a pas été facile pour Seb non plus. Mais s’est-il arrêté au bon moment ? C’est une question à laquelle lui seul peut répondre."

"Lors de ses dernières courses, il paraissait libéré et il pilotait comme à la meilleure époque. Il a réalisé des courses brillantes et montré des choses incroyables."

"Il a mené la course à Austin, tandis qu’au brésil, il était quatrième ou cinquième avec une voiture extrêmement lente. C’était très fort de sa part et grâce à ça, je pense qu’il a vécu une belle fin de carrière."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos