Formule 1

Renault F1 lance le chantier de sa nouvelle usine de Viry

La première "brique" est posée

Recherche

Par Olivier Ferret

16 mai 2019 - 14:35
Renault F1 lance le chantier de sa (...)

Renault F1 avait annoncé les travaux d’extension de son usine moteur à Viry Châtillon, c’est désormais un projet concret, avec la pose de la première brique, en Lego, sous forme symbolique puisqu’il fait référence à un des partenaires de l’équipe.

Un nouveau bâtiment de 4 100 m² sera mis en exploitation à l’été 2020.

"Notre bâtiment historique est grand de 1 600 m². Nous allons donc pouvoir réoxygéner nos ateliers," commente Cyril Dumont, directeur des opérations.

"Ce n’est plus le début d’une histoire, mais plutôt une étape importante depuis la création de Renault sport il y a 42 ans," ajoute Jérôme Stoll, le président de Renault Sport Racing.

"Cela va nous permettre d’entrer dans un autre monde. Lorsque nous avons acté notre retour en F1 en 2015, nous avions pour objectif d’aller taquiner et de challenger les meilleurs. Avec ces nouvelles infrastructures, nous le pourrons."

De quoi rassurer sur la présence à long terme de Renault en Formule 1.

"Cela s’inscrit dans un schéma de pérennisation de la branche F1 du groupe. Nous avions besoin d’espace pour créer de nouveaux projets et pour recréer une dynamique, afin de nous reconquérir notre place. Ce retour va se faire en deux ou trois temps, mais on ne sera plus très loin de notre rythme de croisière lors de la mise en place de la nouvelle réglementation de la Formule 1 qui doit entrer en vigueur en 2021," confie Alain Prost.

La nouvelle usine de Renault F1 abritera les ateliers de montage des moteurs V6 et des nouveaux cylindres. Il s’agira aussi d’un endroit de contrôles des pièces des moteurs. C’est également là que Renault analysera ses pannes.

Renault F1

expand_less