Formule 1

Räikkönen, arrogant et négligent ? ‘Je me moque de ce qu’on dit sur moi’...

Fidèle à sa réputation

Recherche

Par Alexandre C.

3 décembre 2020 - 07:03
Räikkönen, arrogant et négligent ? ‘Je (...)

Kimi Räikkönen regagnant son yacht en 2006 à Monaco, après son abandon sur sa McLaren, Kimi Räikkönen mangeant une glace au Grand Prix de Malaisie 2009 en attendant que la course reprenne, Kimi Räikkönen répondant de manière laconique en conférence de presse aux journalistes… Ces images ont forgé la réputation du Finlandais en F1.

Mais il y a un revers de la médaille : n’est-ce pas le signe que Kimi Räikkönen est trop nonchalant, arrogant, négligent, voire insultant envers le reste du paddock ? Luca di Montezemolo en personne, du temps de ses années Ferrari, avait estimé que Kimi manquait de motivation…

Et fidèle à sa réputation, Kimi Räikkönen a réagi à ces accusations dans le Daily Mail : c’est bien simple, il s’en moque…

« Je ne me soucie pas vraiment de ce que les gens écrivent sur moi. »

« Je suis sûr que les gens avec qui je travaille et avec qui j’ai travaillé savent ce qui se passe, donc je ne m’intéresse pas à ce genre d’histoires. Je garde pour moi et je fais ce que je pense être nécessaire et si les gens pensent que je ne fais pas grand-chose, alors je n’ai aucun intérêt à leur prouver ce que je fais et ne fais pas. »

« Si j’étais le dernier à quitter le paddock, cela ne ferait aucune différence parce que j’ai toujours l’impression qu’une fois que vous avez fait votre travail, il est inutile de traîner. Il y a mieux à faire pour se préparer et si c’est à l’hôtel, c’est très bien. Peut-être qu’il vaut mieux partir tard et qu’on a alors l’impression de travailler plus dur, mais j’ai cette discipline depuis de nombreuses années. »

« Si toutes les réunions et tout le travail sont faits, je ne vois absolument aucune raison de rester dans le paddock. J’ai vu des histoires où l’on disait que je n’étais pas motivé ou que j’étais arrogant, mais si je ne m’intéressais pas à ces choses-là, je n’aurais pas signé mes contrats. »

« J’aime la course et essayer de résoudre les problèmes, d’améliorer et de rendre la voiture meilleure. Je n’aime vraiment pas le reste, mais cela a toujours fait partie de la vie. »

Ce qui est certain, c’est que le pilote Alfa Romeo aimerait plus de silence et moins de bruit médiatique autour de lui...

« Si je pouvais faire le même travail sans tout cela, ce serait parfait, mais malheureusement ce n’est pas possible. Je ne suis pas le genre de personne qui passe beaucoup de temps dans les centres commerciaux de toute façon, et si je veux aller au supermarché pour acheter de la nourriture, je m’assure de ne pas y aller à 17 heures. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less