Formule 1

Pour Symonds, Alonso sera un maître du nouveau règlement F1 en 2022

Il a déjà échangé avec lui autour de 2022

Recherche

Par Alexandre C.

15 février 2021 - 11:37
Pour Symonds, Alonso sera un maître (...)

Directeur technique de la F1, Pat Symonds a beaucoup compté au sein de la FIA au moment de définir le nouveau règlement aérodynamique de 2022. L’ingénieur est aussi un ancien de chez Renault et a pu notamment travailler avec Fernando Alonso lors de la conquête des deux titres mondiaux.

Symonds est alors bien placé pour estimer si, oui ou non, à 40 ans, Fernando Alonso sera toujours assez affûté pour comprendre et maîtriser un tout nouveau règlement, l’année d’après son retour en F1. Et la réponse est indubitablement oui pour Symonds – Alpine peut être ainsi rassurée.

« L’une des grandes qualités de Fernando est qu’il était très rapide et très capable de s’adapter à n’importe quelle situation. »

« Fernando Alonso, ce vieux rusé, sera-t-il le premier à découvrir comment tirer le meilleur parti de cette voiture [2022] ? Je pense que la réponse sera oui. Je pense qu’il sera très rapide à comprendre ce qui compte et ce qui ne compte pas. Comment travailler avec les ingénieurs pour obtenir les meilleures réglages possibles de la voiture, comment les pneus de 18 pouces se comportent différemment de ceux de 13 pouces - tout cela. »

« J’ai été amusé de voir qu’il commence déjà à diriger l’équipe et à leur dire d’oublier 2021 et de passer à 2022. »

« Je pense qu’il est assez capable de s’adapter et qu’il tirera le meilleur parti de la voiture de 2022. »

Symonds rappelle que Fernando Alonso a prouvé cette capacité d’adaptation non seulement en F1, mais encore au Dakar, aux 24 heures de Daytona ou du Mans, ou encore en IndyCar... Autant d’expériences utiles.

Mieux, Symonds a déjà échangé avec Fernando Alonso pour discuter du règlement 2022…

« Je lui ai beaucoup parlé du pilotage d’une voiture des 24 Heures du Mans, car comme vous le savez, j’ai travaillé sur la voiture de 2022 et sur les capacités d’autres voitures à se dépasser et d’autres choses. »

« C’était fascinant de voir comment il avait appris à conduire la LMP1, et... en particulier avec la régénération d’énergie sur cette voiture, comment il avait découvert des choses que les autres pilotes n’avaient pas découvertes. Ils la conduisaient depuis un certain temps, il est arrivé et a dit : Si je fais ceci, si je fais cela, si je lève le pied ici et que je freine ici, j’ai en fait plus d’énergie pour jouer avec. Il est très, très doué pour ce genre de choses. »

« Je pense que la voiture de 2022 sera bonne pour lui parce qu’elle sera un peu remise à zéro pour tout le monde. Et je pense que ça aidera beaucoup Fernando. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less