Formule 1

Pneus 18 pouces, F1 2022 : Albon arrive avec des paquets-cadeaux pour Williams F1

Cela fera-t-il la différence l’an prochain ?

Recherche

Par Alexandre C.

20 octobre 2021 - 08:21
Pneus 18 pouces, F1 2022 : Albon (...)

Si Williams a choisi d’engager Alexander Albon pour l’an prochain, ce n’est pas seulement pour les performances dont a fait preuve, sur la piste, l’ancien pilote Toro Rosso et Red Bull.

C’est aussi parce que le Thaïlandais a pu, à travers son rôle de pilote de réserve à Milton Keynes, participer à des tests importants, notamment les tests des pneus 18 pouces de Pirelli (photo). Or Williams a justement fait l’impasse sur ces tests pneumatiques.

Alexander Albon a aussi pu, dans le simulateur de Milton Keynes, tester la Red Bull de l’an prochain et ainsi avoir un large aperçu de la nouvelle réglementation.

Comme Albon le confirme, cette expérience a grandement participé à séduire Williams.

« Oui, et avec les pneus aussi, car Williams n’a pas eu la chance de pouvoir tester le pneu 18 pouces. J’espère donc pouvoir leur apporter ces connaissances. »

« Il sera important d’utiliser les connaissances que j’ai acquises cette année et de les utiliser pour les aider à développer la voiture à un rythme plus rapide l’année prochaine. »

Autre élément qui profitera sans doute à la performance d’Alexander Albon chez Williams : les leçons tirées de l’échec Red Bull. C’est en encaissant les coups que l’on pourra mieux répliquer du côté du Thaïlandais...

« Il y a certainement des choses que j’aurais pu faire différemment cette année par rapport à l’année dernière, juste en termes de feedback et de compréhension de la performance de la voiture. »

« C’est vraiment important et c’est quelque chose qui prend du temps et des tours à comprendre. Chaque voiture a ses propres caractéristiques avec beaucoup ou peu d’essence, en qualifications, il y a beaucoup de choses qui changent et je pense qu’avec les bonnes mesures, j’aurais pu obtenir une meilleure performance. »

« Mais ce sont des connaissances que j’ai maintenant en banque et je pense pouvoir les utiliser pour l’année prochaine. J’ai l’impression que, de manière générale, l’année dernière, les essais libres étaient plutôt corrects, c’est toujours lors des qualifications que j’ai eu un peu de mal. Je le sais maintenant et je pense que je peux l’utiliser l’année prochaine. »

La dynamique instaurée autour de l’équipe Williams cette année, notamment grâce aux performances de son ami George Russell, encourage Alexander Albon et le porte à l’optimisme : il devrait lutter non en fond, mais en milieu de grille si tout va bien l’an prochain.

« Même le premier jour à l’usine, j’ai eu le sentiment qu’il y a une positivité, un élan vers le haut dans l’équipe. C’est très agréable de faire partie de cette équipe. On peut dire qu’il y a une ambiance très familiale ici. Jost [Capito, directeur de l’équipe] est très motivé, il est très charismatique et vous pouvez voir qu’il fait monter le niveau d’énergie quand il est à l’usine. »

« L’année prochaine, il y aura une remise à zéro, donc on ne sait jamais vraiment où l’on va se retrouver, mais si vous regardez les progrès de l’équipe et la façon dont elle est remontée, c’est vraiment impressionnant. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less