Plagiat d’Aston Martin F1 : Red Bull est choquée mais ne fera pas pression sans preuve

Pierre Waché précise certains éléments de l’enquête

Recherche

Par Olivier Ferret

21 mai 2022 - 19:30
Plagiat d'Aston Martin F1 : Red (...)

Pierre Waché, le directeur technique de Red Bull Racing, est revenu sur la polémique dont est victime son équipe à Barcelone, avec l’apparition d’une Aston Martin F1 AMR22 en version B très ressemblante à la RB18.

Si la FIA a pour l’instant blanchi l’équipe verte, chez les bleus on n’est pas encore convaincu que des fuites provenant d’ingénieurs transférés chez Aston Martin ne soient à l’origine de cette "copie".

Lorsqu’on lui demande ce qu’il a ressenti en voyant une Red Bull de couleur verte, il répond : "En un mot ?! Un choc !"

"J’ai été surpris, assez surpris d’en voir un autre exemplaire. Après, on peut être fier qu’ils nous copient pour être honnête, ça veut dire qu’on n’a pas fait un si mauvais travail. Désolé, mauvaise blague. Je pense que pour nous, l’aspect principal est maintenant d’être sûr que cela a été fait dans les règles, sans vol de propriété intellectuelle comme je l’ai dit."

Andrew Green, directeur technique en chef d’Aston Martin F1, disait qu’il était assez déçu de la façon dont Red Bull a en quelque sorte rendu public les problèmes.

"Oh, on ne nous a pas demandé notre avis, je pense," répond Waché.

"Nous n’étions pas au courant, nous avons découvert la voiture comme vous. C’était donc direct dans le domaine public. Et on découvre la voiture... je ne suis pas sûr que nous ayons voulu en faire des tonnes."

Envisage-t-il d’autres actions concernant Aston Martin, comme une réclamation après la course ?

"Non, nous avons des actions en interne, ça c’est certain. Nous sommes nous-mêmes ouverts d’esprit en termes de propriété intellectuelle. On sait que ce qui est dans un cerveau reste dans un cerveau. Le reste c’est s’assurer que vous n’ayez eu aucune fuite apparente de données sur notre système. Mais cela pourrait arriver à une autre équipe pour être honnête, pas seulement à Aston Martin."

"En termes d’action avec la FIA, je pense que les réponses de la FIA sont claires, et il leur semble que la voiture elle-même et la manière d’y parvenir étaient légales, alors nous n’agirons pas sur cet aspect jusqu’à ce que nous trouvions quelque chose sur notre côté, si nous trouvons quelque chose."

Si l’enquête interne de Red Bull conclut qu’il y a eu une fuite, est-ce que Red Bull fera pression sur la FIA pour qu’elle rouvre son enquête sur Aston Martin ?

"Je pense que nous ne ferons pas pression sur la FIA. Nous informerons certainement la FIA que dans les règles, il est clair que le transfert de données ne peut pas se produire. C’est arrivé dans le passé et c’était clair. Je pense clairement que la FIA lancera elle-même un nouveau processus si nous trouvons quelque chose de sûr."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos