Piastri l’admet, Red Bull devrait être devant McLaren F1 à Barcelone

Mais McLaren F1 ne souffre plus autant à basse vitesse

Par Alexandre Combralier

18 juin 2024 - 16:28
Piastri l'admet, Red Bull (…)

Passé de nouveau proche de la victoire au dernier Grand Prix du Canada, Lando Norris pourra-t-il viser un deuxième succès en carrière, ce week-end, sur le tracé de Barcelone ?

Le Britannique s’impose comme un des tout meilleurs pilotes du plateau… mais sa McLaren F1 n’apparaît pas favorite face à la Red Bull ce week-end, compte tenu des caractéristiques du tracé catalan.

Quoi qu’il en soit, c’est un Lando Norris au moral évidemment gonflé qui se présente en Espagne ce week-end.

« C’est formidable d’être de retour en Europe après un Grand Prix du Canada couronné de succès. Nous étions proches d’une nouvelle victoire, mais je suis heureux d’obtenir un nouveau podium et des points importants pour l’équipe. C’est une situation idéale pour se battre pour des victoires, et cela me rend très enthousiaste pour le reste de la saison. Nous savons que nous avons encore un peu de travail à faire pour gagner des courses plus régulièrement, mais nous avançons dans la bonne direction. »

« La semaine dernière, j’étais de retour au MTC [McLaren F1 Technology Center] pour voir l’équipe et préparer Barcelone. J’aime toujours aller en Espagne, il y a toujours une bonne ambiance avec les fans et c’est une ville incroyable. Le circuit présente des défis, avec un mélange de virages lents et rapides, mais je pense que nous sommes en bonne position pour maximiser nos performances et tirer le meilleur parti de la voiture. »

Piastri voit Red Bull en favorite

McLaren F1 pourra aussi compter sur un Oscar Piastri en verve, pour défendre ses chances ce week-end.

Mais l’Australien le reconnaît : Red Bull est favorite sur le papier à Barcelone.

« Le Canada a été un autre week-end fort pour l’équipe et j’ai été heureux de poursuivre une série de résultats productifs après Imola et Monaco. C’est un sentiment agréable d’être de manière constante en train de se battre aux avant-postes et d’être dans la bataille pour gagner des Grands Prix. »

« Je pense que nous pouvons être confiants pour Barcelone. Je ne dirais pas que nous sommes faibles dans les virages à grande vitesse, c’est juste que d’autres nous ont probablement un peu rattrapés. Je suis assez confiant que nous serons aussi quelque part vers l’avant. Red Bull sera probablement un peu plus forte qu’il ne l’a été, mais nous serons dans la bagarre. »

« J’ai réalisé quelques bonnes performances à Barcelone dans les catégories juniors et la voiture performe bien, grâce au travail acharné de toute l’équipe. J’ai hâte d’arriver en Espagne. »

Pour Piastri, quel que soit le résultat de Barcelone, McLaren F1 pourra cependant lutter pour le titre mondial.

« Nous avons marqué le plus de points au Canada en tant qu’équipe, pas de beaucoup (à égalité avec Mercedes en vérité, ndlr), mais c’est vraiment un très bon résultat pour nous. Lando et moi avons tous deux été très constants ces derniers week-ends. Et, sur des circuits très différents, nous avons été forts sur chacun d’entre eux. Il y a encore des choses à régler et nous parlons de petites choses, mais quand vous vous battez pour le championnat, les petites choses comptent énormément. »

« Ce sera donc très difficile, et il est évident que Red Bull a pris un peu d’avance. Je ne sais pas à quelle distance de Ferrari nous sommes maintenant (40 points entre les deux équipes, ndlr), mais il est évident que nous leur avons repris un bon paquet de points, donc je pense vraiment que nous sommes dans le coup. Mais il faudra une grosse deuxième moitié de l’année pour y arriver. »

McLaren F1 ne doit pas décrocher dans la course au développement

Andrea Stella, le directeur d’écurie, fait le point de son côté sur les forces et faiblesses de la MCL38.

Barcelone est devenu un tracé à plus grande vitesse, depuis que le troisième secteur a été redessiné. Une bonne nouvelle pour Woking – car McLaren F1 a longtemps souffert avec ce type de virages ?

« Nous nous rendons maintenant à Barcelone pour le Grand Prix d’Espagne. C’est le début d’une saison européenne chargée. C’est beaucoup de travail pour les pilotes et l’ensemble de l’équipe de maintenir l’élan pendant trois courses d’affilée, mais nous sommes stimulés par nos performances et nos résultats récents. »

« Bien que nous soyons convaincus que le MCL38 puisse être performante sur différents types de circuits, le Circuit de Barcelona-Catalunya représentera toujours un défi unique. De plus en plus d’équipes apportent des évolutions, il est donc important pour nous de rester concentrés et de faire en sorte que chaque week-end compte. »

« Nous commençons à comprendre que certaines des choses sur lesquelles nous travaillions ont débloqué des comportements importants sur la voiture, caractéristiques qui deviennent pertinentes dans les virages à basse vitesse. »

« Mais c’est une information que nous ne voulons pas nécessairement partager parce que nous ne voulons pas que les concurrents l’examinent. Je pense que pour nous, en interne, il est important qu’une partie du travail que nous avons effectué au cours du mois précédent semble avoir porté ses fruits, car nous ne sommes pas au bout du chemin en termes de développement. Il y a encore des choses que nous pouvons faire, et c’est ce sur quoi nous nous concentrons pour les mises à jour de cette saison et évidemment la voiture de 2025. »

McLaren F1

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos