Ocon veut oublier l’émotion de sa 1ère victoire en F1 en Hongrie

"Nous devons être pleinement concentrés" pour la 4e place du championnat

Recherche

Par Olivier Ferret

28 juillet 2022 - 10:25
Ocon veut oublier l'émotion de (...)

Un an après sa première victoire en Formule 1, Esteban Ocon revient sur les lieux de son plus grand triomphe.

Après avoir décroché quelques points supplémentaires lors de son Grand Prix à domicile, en France, Esteban est impatient de vivre un autre week-end prolifique dans la ville pittoresque de Budapest.

L’équipe a vécu une course satisfaisante à domicile. Quel regard portez-vous sur votre Grand Prix de France ?

« L’objectif était de mettre les deux voitures dans les points, nous sommes donc heureux d’y être parvenus devant notre public. De plus, nous sommes maintenant devant McLaren à la quatrième place du championnat Constructeurs, ce que l’équipe mérite assurément. Le travail acharné de chacun sur la piste, comme à Enstone et Viry, porte ses fruits et c’est la preuve que nous allons dans la bonne direction. Je voudrais encore remercier tous les fans qui sont venus soutenir l’équipe tout au long du week-end. Ils ont été incroyables et c’est définitivement un Grand Prix à domicile dont je me souviendrai longtemps. Il m’est difficile de concevoir un calendrier de F1 sans un Grand Prix en France, un pays avec un tel héritage en sport automobile. Donc j’espère vraiment que nous courrons à nouveau devant nos fans l’année prochaine. »

Nous sommes cette semaine de retour à Budapest, avec tous les souvenirs que cela implique. Comment vous sentez-vous à l’approche de ce rendez-vous ?

« Je me sens bien, et ce sera certainement émouvant de revenir à Budapest. Tous les souvenirs de l’année dernière resurgissent déjà. Mais c’était l’année dernière, et nous devons être pleinement concentrés en tant qu’équipe pour s’offrir un autre week-end solide. Il sera important d’aborder la trêve avec le sentiment d’avoir conforté cette quatrième place au championnat Constructeurs. Nous savons que ce sera difficile, mais nous avons l’équipe et les outils pour le faire. Nous allons donner un dernier coup d’accélérateur avant une pause bien méritée pour l’équipe, qui a travaillé très dur toute l’année. »

Nous savons que Budapest est l’un de vos circuits préférés. Qu’est-ce que vous y aimez le plus ?

« J’aime vraiment ce circuit, qui est l’un de mes favoris et pas seulement parce que j’y ai gagné ! J’apprécie le deuxième secteur, sa rapidité et sa fluidité. C’est comme s’il n’y avait pas de temps mort du virage 4 au virage 11. Et si vos réglages sont bons, cet enchaînement peut être très agréable et vous donner l’impression de tirer la quintessence de la voiture. C’est un circuit très plaisant. En revanche, les dépassements ne sont peut-être pas aussi faciles que sur d’autres pistes, donc une bonne performance en qualification est essentielle pour toutes les équipes. J’aime aussi beaucoup la ville de Budapest. C’est toujours un plaisir d’y retourner. Nous aurons pour objectif de terminer cette première moitié de saison en beauté. »

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos