Mercedes F1 ’savait’ qu’une mauvaise saison arriverait

Shovlin revient sur un processus d’apprentissage avec la W13

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 décembre 2022 - 11:15
Mercedes F1 'savait' qu'une

Mercedes F1 s’est retrouvée en 2022 dans une situation qu’elle n’avait plus connue depuis 2012. L’équipe n’a pas terminé première ou deuxième du championnat constructeurs pour la première fois depuis plus d’une décennie, et Andrew Shovlin revient sur ce qui a permis au team de faire de gros progrès.

"Il est difficile de regarder l’année et d’être très satisfait. Cela a été difficile" a déclaré le directeur de l’ingénierie en piste. "Mais la culture de l’équipe, je pense, nous a aidés à nous en sortir, et nous ne nous sommes jamais laissés emporter par notre propre succès."

"Nous avons été assez rapides à nous adapter au fait que nous étions soudainement en milieu de grille, après des années où nous allions à chaque course avec une chance d’être en pole et de la gagner. Et je pense que nous avons bien géré cela."

L’ingénieur reconnait que la saison a été difficile, puisque le team a rapidement dû revoir ses attentes à la baisse pour espérer faire des progrès, plutôt que de tenter de décrocher des résultats marquants.

"Il y a eu des moments qui étaient assez inconfortables. L’équipe et les propriétaires ont des attentes élevées, et nous savions que le début de l’année était loin d’être acceptable selon nos standards. Mais l’équipe est maintenant en bonne position pour aborder l’année prochaine et relever le défi."

"La chose que nous avons toujours dit, c’est que nous nous concentrerions sur l’apprentissage et non sur la victoire. Nous étions déterminés à essayer de faire des progrès à cet égard. Et nous avons réussi à nous mettre dans une position décente."

"Trois mois avec peu de développement"

Shovlin explique que Mercedes F1 s’est rapidement plongée dans la compréhension de sa voiture, et que le développement n’a pas été mis en avant. L’équipe était, en tout cas, bien préparée à réagir à ces difficultés.

"En réalité, nous avons passé trois mois où nous avons fait très peu de développement et il s’agissait d’apprendre et de savoir ce que nous devions faire. Lors des dernières courses, nous avons apporté des évolutions, et nous avons fait tourner tout ce que nous avons fait. Donc je pense que cela nous a probablement aidé."

"Je pense que si nous avions pu choisir entre les deux, nous aurions toujours choisi de partir avec une voiture gagnante. Mais honnêtement, je pense que cette année a été bonne pour l’équipe. Nous savions que vous ne pouvez pas tout gagner pour toujours."

"Et nous savions qu’une année comme celle-ci allait forcément se produire. Le test était toujours le suivant : quand nous aurions cette année-là, comment ferions-nous ? Je pense que ça a été intéressant. Nous avons appris beaucoup de choses. L’année prochaine, nous verrons si nous en avons tiré le meilleur parti."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos