Mercedes F1 s’attend à être plus proche de la pole au Canada mais...

... elle restera bien derrière Red Bull et Ferrari

Recherche

Par Olivier Ferret

16 juin 2022 - 18:06
Mercedes F1 s'attend à être plus (...)

Pour Mercedes F1, le week-end du Canada s’annonce encore compliqué selon son stratégiste en chef, James Vowles.

Après la reprise des rebonds et du marsouinage à Bakou, l’équipe s’attend à souffrir aussi à Montréal.

"Avec le temps, les bosses n’ont pas dû s’arranger là-bas. Dans les lignes droites ce sera encore difficile pour nos pilotes, a priori," confie-t-il avant la course de ce week-end.

"Nous ne nous attendions pas, après les évolutions apportées à Barcelone, à faire un tel retour en arrière à Bakou, mais cela nous permet de progresser encore dans notre compréhension."

"Montréal ne sera pas substantiellement différent des deux dernières courses, nous n’avons de toute façon pas encore une voiture capable de lutter avec Red Bull et Ferrari au mérite. Ces deux équipes sont toujours la référence pour nous, heureusement nous pouvons dominer le reste du peloton."

"Ce qui serait bien c’est de continuer à le faire au Canada tout en donnant un peu plus de confort à nos pilotes, qui ont vécu un week-end difficile pour leur organisme."

Vowles espère toutefois des écarts plus resserrés sur la piste québécoise, comme c’est traditionnellement le cas.

"Je pense que le grand écart que vous avez vu lors des qualifications à Bakou ne sera pas si grand à Montréal, il sera redescendu par rapport à ce qu’il était avant, nous serons plus proches du temps de la pole. Ensuite nous aurons des grosses évolutions à Silverstone et je suis à peu près sûr que nous trouverons les petites étapes et les développements qui nous permettront d’aller de nouveau vers l’avant."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos