Formule 1

McLaren entame une course contre la montre pour éviter l’insolvabilité

Une course qui s’annonce déjà très difficile

Recherche

Par Olivier Ferret

24 juin 2020 - 09:37
McLaren entame une course contre la (...)

Comme nous vous le rapportions dès lundi soir, McLaren craint très rapidement un manque de liquidités pour poursuivre ses opérations, autant du côté de la Formule 1 que de ses deux autres divisions, celles liées aux voitures de route et à la technologie.

Bien que l’équipe britannique ait engagé un top pilote comme Daniel Ricciardo pour 2021, McLaren a envoyé un dossier à la Haute Cour de Londres indiquant qu’elle avait besoin d’une décision "pour garantir que le Groupe puisse poursuivre son activité jusqu’en 2021".

McLaren a déjà licencié un quart de ses effectifs et elle veut poursuivre la mise en gage de son usine et de sa collection de voitures historiques afin de lever plus de 300 millions d’euros de prêts.

Les documents envoyés à la Haute Cour clament qu’une décision en faveur de McLaren fonctionnera en "empêchant une crise de trésorerie et une insolvabilité destructrice".

Le Groupe assure que son fonctionnement est sain mais elle a totalement payé l’arrêt de la vente de ses voitures de sport pendant la crise du coronavirus. McLaren a besoin de ce financement avant le 10 juillet, soit entre les première et deuxième courses à venir en Autriche.

L’avocat de McLaren avait averti la société plus tôt en juin que son timing était trop serré : l’audience risque de ne pas couronnée de succès car "elle ne sera pas conclue avant que le Groupe ne soit à court d’argent".

Et si les liquidités s’épuisent, l’avocat a prédit que McLaren "n’aurait alors aucune perspective réaliste d’éviter une liquidation pour insolvabilité".

L’audience doit démarrer devant la Haute Cour de Londres le 2 juillet. C’est donc une vraie course contre la montre qui s’ouvre...

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less