Les pilotes d’IndyCar essaient d’attirer Daniel Ricciardo

Grosjean lui conseille de débuter sans les ovales

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 novembre 2022 - 12:10
Les pilotes d'IndyCar essaient (...)

Daniel Ricciardo ne semble avoir que la Formule 1 comme projet d’avenir à court et moyen terme, c’est-à-dire pour 2023. Le pilote McLaren F1 a refusé une offre en IndyCar, mais les pilotes du championnat américain pensent qu’il s’y plairait, comme l’explique Romain Grosjean.

"Je pense que Daniel a la même inquiétude que moi quand je me suis lancé, les ovales" note Grosjean. "Une fois que vous êtes sur les ovales et que vous réalisez comment les voitures sont fabriquées, comment la sécurité est mise en place et toute la recherche autour de ça, je pense que vous pouvez vous y mettre plus facilement."

"Il y a aussi l’option de ne pas faire les ovales et de faire toutes les courses routières. Je pense que Daniel adorerait ça. Je pense qu’on s’amuserait bien. C’est un championnat très facile à vivre, tous les pilotes jouent ensemble et plaisantent."

"Quand vous allez sur la piste, c’est juste pour la course et il n’y a pas de foutaises. Daniel adorerait ça et s’il n’a pas envie de faire les circuits ovales au début, qu’il ne les fasse pas. Il peut essayer les circuits ovales courts et je suis sûr qu’il les fera tous."

Ericsson "a parlé" à Ricciardo mais n’y croit pas

Marcus Ericsson aimerait lui aussi attirer Ricciardo outre-Atlantique. Le pilote Chip Ganassi Racing a remporté l’Indy 500 cette année. Il a montré la bague du vainqueur à l’Australien, mais s’amuse du fait que ça ne suffira pas pour le convaincre.

"En fait, je lui ai parlé un peu à Austin quand j’y étais" explique le Suédois. "Mais il n’aime pas les ovales, il ne veut pas rouler dessus. Mais il a été vraiment impressionné par cette bague, donc ça pourrait le faire changer d’avis ! Mais il n’a pas l’air d’être très enthousiaste en ce moment de toute façon, j’ai l’impression."

Ericsson ne pense pas que Ricciardo ait perdu son talent en cours de carrière, mais estime qu’il a perdu confiance, ce qui est crucial au volant : "Je sais moi-même que lorsque vous n’avez pas confiance dans une voiture, vous perdez facilement confiance."

"Ensuite, cela devient un cercle vicieux qui va dans la mauvaise direction. C’est un très bon pilote, il n’a pas oublié comment piloter une voiture rapidement, il s’agit plutôt de trouver la confiance dans la voiture et d’avoir une voiture qui convient à votre style de conduite et à votre confiance dans ce que vous faites."

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos