Leclerc veut ’parler’ à Ferrari après une qualif ’extrêmement décevante’

Le Monégasque s’agace et va devoir "sauver" son week-end

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 novembre 2022 - 23:04
Leclerc veut 'parler' à (...)

Charles Leclerc n’est pas satisfait de la gestion des risques de pluie de son équipe. Le pilote Ferrari n’a pas pu faire de chrono en Q3 à cause d’un choix très osé de la Scuderia, de tenter les pneus intermédiaires.

Le Monégasque n’a pas fini son tour puisqu’il était très lent et est rentré au garage pour mettre des slicks, avant que George Russell ne cause une interruption, et que la pluie n’arrive. Il s’élancera dixième du Sprint.

Il ne cache pas son agacement et veut comprendre cette décision de Ferrari, qui a pris un gros risque avec le pilote qui n’a pas de pénalité sur la grille dimanche, puisque Carlos Sainz reculera de cinq places.

"Nous nous attendions à de la pluie qui n’est jamais venue" a déclaré Leclerc, qui espère "sauver" son week-end. "Je vais parler à l’équipe et comprendre ce que nous pouvons faire de mieux dans ces conditions, mais c’est extrêmement décevant car le rythme était là."

"Nous avons la voiture pour faire mieux que ça et de gros points. Maintenant, nous devons vraiment nous y mettre et évidemment tout faire pour sauver le reste du week-end."

Et d’insister sur le fait qu’il n’a pas pris la décision, mais qu’elle appartient bien à son team : "J’ai accepté la décision d’aller en piste sur les intermédiaires et j’ai attendu la pluie qu’annonçait l’équipe. C’est comme ça."

Cinquième, Sainz admet quelques erreurs

Carlos Sainz n’a signé que le cinquième temps de la séance qualificative, et l’Espagnol admet avoir fait quelques erreurs. Il regrette aussi un mauvais positionnement en piste.

"C’était fou, entre le temps, les pneus, les choix, surtout en Q3. Les conditions étaient très compliquées, nous avons tenté de sortir les premiers mais nous avons perdu beaucoup de temps en ayant Charles et Kevin [Magnussen] devant" note Sainz.

"J’ai attaqué fort mais j’ai commis des erreurs qui m’ont probablement coûté la deuxième ou troisième position, mais aujourd’hui c’était le jour de Kevin. Je suis content pour lui et déçu pour moi."

"Il faudra tout donner pour terminer dans le top 3 lors du Sprint. Nous aurons ensuite la pénalité de cinq places. Nous avons survécu à des conditions très difficiles et nous devrons enquêter pour comprendre ce qui s’est passé au sein de l’équipe, puis nous devrons faire mieux la prochaine fois."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos