Formule 1

Le veto du maire de Miami approuvé, le GP gagne du temps

La bataille administrative fait rage à Miami Gardens

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 novembre 2019 - 09:01
Le veto du maire de Miami approuvé, (...)

Le mois dernier, le maire du comté de Miami-Dade, Carlos Gimenez, avait utilisé son veto pour forcer la main à l’opposition au futur Grand Prix de Miami. Il avait été très critiqué pour ça, mais les commissaires du comté lui ont donné raison en validant son veto.

Cela fait gagner quelques semaines pour essayer de convaincre d’autres membres de la communauté impliqués, mais aussi de pouvoir discuter davantage avec les Miami Dolphins, l’équipe de NFL propriétaire du stade autour duquel se ferait la course.

Après un premier projet sur le front de mer annulé à cause des protestations de riverains, Miami a proposé de décaler son Grand Prix à Miami Gardens, mais l’opposition est encore bien présente.

"Nous avons besoin de plus de temps pour trouver un compromis avec les Miami Dolphins, la communauté de Miami Gardens, et les fans, pour que ce soit gagnant-gagnant d’amener la F1 dans notre comté" a expliqué Gimenez.

"C’est pourquoi je suis heureux que le conseil des commissaires de Miami-Dade ait soutenu mon veto. Cela nous permet de travailler vers une solution. La course de Formule 1 n’est pas avant 2021."

"Soutenir mon veto nous achète trois à six mois afin que les parties impliquées puissent continuer à travailler vers une solution pour Miami Gardens, Stephen Ross (le propriétaire des Dolphins, ndr) et les fans des Miami Dolphins."

"Pour être clair, si le veto avait été dépassé aujourd’hui, la résolution disait que les courses en ville étaient interdites avec la configuration actuelle à Miami Gardens serait passée. Je soutiens tout le monde pour arriver à une solution qui amène la F1 à Miami-Dade."

"La Formule 1 est un événement international énorme. Comme le Superbowl, cela met Miami-Dade sur la scène internationale. Nous devons continuer à étudier les problèmes soulevés et avoir les informations correctes, plutôt que de simplement tuer cette idée."

"J’ai eu trois réunions avec les habitants de Miami Gardens au sujet de la F1. J’ai rencontré le commissaire Jordan, les Miami Dolphins et les dirigeants de la compétition. C’était productif. Les Dolphins sont d’accord pour répondre dans les deux semaines sur les inquiétudes de la communauté."

La Formule 1 a réagit dans un communiqué à cette avancée positive, même si pas définitive : "Avec les Miami Dolphins, nous sommes très encouragés que la commission du comté ait appuyé le veto du maire."

"Comme les Miami Dolphins l’ont fait pour tous leurs événements au Hard Rock Stadium, et comme nous le faisons dans chaque ville qui organise une course, nous continuerons à travailler avec le maire et la communauté pour faire d’un Grand Prix de F1 à Miami un succès énorme pour tout le comté de Miami-Dade, y compris pour les résidents de Miami Gardens."

"Nous travaillerons très dur pour rassurer la communauté face aux inquiétudes, et de manière significative, mais aussi pour réduire les ennuiset les perturbations pour les habitants du coin, afin de créer un événement dont on puisse être fiers."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less