Formule 1

Le GP d’Espagne veut retrouver un accord à long terme avec la F1

Il met en avant ses 30 ans d’expérience

Recherche

Par Olivier Ferret

11 mai 2020 - 12:27
Le GP d’Espagne veut retrouver un (...)

Le circuit de Barcelone était en difficulté avant la crise et son édition 2020 avait été sauvée de justesse pour ce qui semblait être un chant du cygne avant de disparaître du calendrier. Mais la crise a changé les choses et Barcelone espère pouvoir se refaire une place en F1.

"Nous avons accueilli pendant près de 30 ans des Grands Prix de F1 et de MotoGP" rappelle Joan Fontserè, le directeur du circuit, à MotorsportWeek. "Nous sommes dans la banlieue de Barcelone, nous sommes très bien connectés sur le plan logistique, et nous avons de bonnes conditions météo pour organiser l’événement."

"Nous avons de l’expérience d’organisation d’événements comme les essais hivernaux, nous pouvons monter un Grand Prix sans spectateurs en deux semaines, donc l’activité frénétique de l’année nous donne un background dont on espère qu’il nous aidera à organiser cela."

Cette expérience débutée en 1991 est, selon lui, le meilleur argument pour poursuivre cette collaboration, et la rendre pérenne : "Je pense que c’est une chose que l’on mettra sur la table comme une valeur ajoutée à un accord à long terme."

Fontserè juge positif pour la F1 et ses acteurs que des circuits se battent pour trouver une place : "Nous travaillons sur nos possibilités, nos compétences, et nous leur offrons ce que nous avons dit précédemment."

"S’il y a d’autres pistes, circuits, organisations qui peuvent l’accueillir ? Oui, bien sûr, il y en a beaucoup, mais il est évident que nous avons d’autres compétences et capacités que les autres n’ont pas, et nous allons pousser ces capacités que nous pouvons offrir à ce sport."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less