Formule 1

La mort de Lauda était attendue depuis plusieurs mois, selon son docteur

Son état n’avait fait qu’empirer

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 mai 2019 - 09:43
La mort de Lauda était attendue (...)

Le décès de Niki Lauda, dans la nuit de lundi à mardi, a choqué le monde de la Formule 1, et les hommages n’ont cessé d’affluer depuis hier au sujet du triple champion du monde. Mais son médecin à Vienne, Walter Klepetko, avoue malheureusement que la disparition de Lauda n’était pas une surprise, après plusieurs mois de dégradation de son état de santé.

"Sa mort ne nous a pas surpris" a déclaré celui qui avait fait la transplantation. "C’était évident depuis le début de l’année. Les vacances de Noël à Ibiza lui ont fait du bien, mais il a eu la grippe et l’infection. Dans les dernières semaines, il était clair que son état se dégradait."

Klepetko sous-entend que la famille n’a pas choisi l’acharnement thérapeutique pour essayer de faire vivre Lauda : "Il n’y a pas de cause du décès. C’était un long processus au final, impliquant une décision claire de chacun. A un moment, il faut abandonner. Je ne rentrerai pas dans les détails, c’est la responsabilité de sa famille."

Lauda avait échappé à la mort juste avant sa transplantation, comme l’avait expliqué Klepetko dans l’hiver, mais son corps ne s’est jamais remis de sa transplantation pulmonaire : "Il était dans une situation désespérée à un moment et s’en est miraculeusement sorti. C’était une lutte courageuse et forte, mais malheureusement, il n’a pas retrouvé toute sa force et il s’est endormi paisiblement avec sa famille."

Mercedes

expand_less