La FIA pourrait sanctionner Alonso pour ses propos sur les commissaires

Le patron d’Alpine F1, Szafnauer, défend son pilote

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 mai 2022 - 10:46
La FIA pourrait sanctionner Alonso (...)

Ces derniers jours, Fernando Alonso s’est montré très critique envers la direction de course de la FIA, et envers les commissaires de course qui ont officié à Miami. Le pilote Alpine F1 a d’abord révélé que les pilotes s’inquiétaient des décisions de la direction de course, et du manque de dialogue entre les deux parties.

Hier, en conférence de presse, l’Espagnol s’en est pris aux commissaires de course, qu’il a qualifiés d’incompétents. La FIA a réagi, et Alonso a ensuite été vu en discussion avec Mohammed Ben Sulayem, le président de la FIA, dans le motorhome Alpine.

Par la suite, c’est avec Eduardo Freitas, le directeur de course ce week-end, qu’il a discuté. Il se dit que la FIA réfléchirait à une punition pour ses propos, de la même manière que Christian Horner avait été sanctionné l’an dernier pour avoir critiqué les commissaires.

Le directeur d’Alpine F1, Otmar Szafnauer, a tenu à défendre son pilote après ses propos de conférence de presse, prenant d’autres incidents pour exemples : "J’ai lu le transcript. Il a été puni deux fois à Miami. Puis [Lando] Norris et [Pierre] Gasly se sont accrochés et il n’y a eu aucune pénalité."

"Je pense qu’il est juste de dire que la FIA est inconstante. Mick Schumacher a sorti [Sebastian] Vettel et il n’y a pas eu de pénalité, même s’ils se battaient pour les points. Donc pourquoi Fernando a reçu une pénalité. Je pense qu’il est justifié qu’il soit irrité par les décisions de la FIA."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos