Formule 1

La F1 de ’plus en plus hybride’ mais Audi temporise sur les spéculations

Ce n’est pas dans les plans actuels de la marque

Recherche

Par Olivier Ferret

15 février 2021 - 09:54
La F1 de ’plus en plus hybride’ mais (...)

Audi a tenu à minimiser les nouvelles spéculations sur un projet potentiel d’entrée en F1 pour 2025.

Les rumeurs avaient été lancées après les récents commentaires du nouveau PDG de la F1, Stefano Domenicali, sur l’intérêt potentiel de nouveaux constructeurs pour le tout nouveau format de moteur.

"Ce sera une F1 de plus en plus hybride," estime l’Italien encore aujourd’hui.

Avant de rejoindre la Formule 1, l’Italien était PDG de Lamborghini - qui, comme Audi, est une autre marque du groupe Volkswagen.

"Cela permettra aux grands constructeurs de continuer à développer une technologie qui, à mon avis, a un très bel avenir devant elle, en particulier dans la phase transitoire avant le tout électrique des décennies à venir," ajoute Domenicali.

"Tout cela fera partie des discussions que nous avons entamées avec les grands constructeurs afin d’en attirer de nouveaux également."

La destination évidente pour Audi serait Red Bull et Helmut Marko indiquait que la nouvelle entité Red Bull Powetrains, qui reprendra l’exploitation des moteurs Honda de 2022 à 2024, "est ouverte à de nouveaux partenaires".

Audi, cependant, ne veut pas entrer dans le bal des rumeurs pour le moment même si l’on sait que le constructeur a été invité à discuter du moteur F1 de 2025.

Un porte-parole du constructeur allemand temporise "pour le moment" quant à une décision qui aurait déjà été prise.

"Pour le moment, nous ne traitons pas de Formule 1. Nous avons notre stratégie de sport automobile pour les dix prochaines années et cela n’inclut pas la F1 pour l’instant."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less