Formule 1

La disparition prévue de Jeddah au calendrier F1 est loin de désespérer son promoteur

Car il y aura une vie au-delà de la F1

Recherche

Par Alexandre C.

19 septembre 2021 - 17:12
La disparition prévue de Jeddah au (...)

Situé près du centre de la ville en question, le circuit de Jeddah, ou « Jeddah Corniche Circuit », accueillera le premier Grand Prix d’Arabie saoudite de l’histoire en fin d’année – avec peut-être un double rendez-vous en cas de chamboulement du calendrier pour cause de coronavirus.

Pour autant Jeddah disparaîtra vite au calendrier, puisque le circuit de Qiddiya, ultra-moderne et situé près de la ville nouvelle et technologique de « Neom », grand projet du pouvoir wahhabite, remplacera Jeddah à partir de 2024 – le plus probablement.

Pourquoi alors avoir construit un circuit urbain pour seulement quelques Grands Prix ? Le promoteur du circuit de Jeddah - son PDG Martin Whitaker - a répondu à ces interrogations. Il rappelle que Jeddah n’accueillera pas que la F1 à moyen terme, et que d’autres projets sont bien prévus.

« La municipalité est évidemment très désireuse que cela devienne une attraction pour Jeddah, ce qu’elle espère être. »

« En un sens, ce n’est pas un circuit urbain au sens propre du terme, donc il sera aussi permanent que nous le souhaitons. »

« Et c’est bien pour Jeddah parce qu’au bout du compte, c’est ce qu’ils veulent. L’Arabie Saoudite a un circuit de Grand Prix dans la ville de Jeddah. Et donc pourquoi ne pas l’utiliser ? »

« Nous en parlons déjà, des prochaines courses, à la fois pour les voitures et potentiellement pour les motos. »

Des usages commerciaux seront aussi au programme - ainsi l’organisation d’un Grand Prix de F1 apportera une véritable plus-value marketing au site.

« Non seulement nous envisageons d’organiser d’autres courses, mais nous envisageons également d’organiser des événements d’entreprise et d’autres choses de ce genre - des courses sur piste, des courses cyclistes et d’autres choses de ce genre. »

« Il y a donc beaucoup d’idées intéressantes en cours. Mais comme je l’ai dit, il y a aussi des journées de test sur la piste pour les entreprises, des choses comme ça. Il y a évidemment beaucoup de gens dans cette partie du monde qui ont de belles voitures et qui veulent les utiliser. »

Reste aujourd’hui à…. finaliser la construction du circuit de 6,175 km et de ses 23 virages ! Car les travaux sont encore en cours alors que la date du Grand Prix approche, au 5 décembre. Cependant Whitaker reste très confiant sur la capacité du circuit à mener à temps ces travaux, aujourd’hui dans leur phase finale.

Quant aux riverains, non loin du centre-ville, qui seraient importunés par les nuisances à venir, Whitaker a aussi une réponse : le circuit leur profitera aussi et peut-être avant tout.

« Il s’agira d’un héritage patrimonial pour la ville de Jeddah. »

« Il y a une corniche vraiment fantastique, qui relie la ville à la mer Rouge, pour que les gens puissent marcher et faire du vélo. Et elle est peuplée de milliers de personnes tous les soirs. L’idée est d’en faire une extension. Tous les restaurants que nous installons autour du circuit, dans les zones réservées aux spectateurs, resteront en place après le départ de la course. »

« Nous construisons également un circuit de karting, un circuit de karting junior, qui sera en place avec un centre esport. L’idée générale est de construire quelque chose qui n’est pas seulement là pour le week-end, mais aussi pour les années à venir. »

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less