L’interdiction des gestes politiques en F1 ’n’affectera pas’ Hulkenberg

"Je n’ai jamais été du genre à utiliser cette plate-forme pour ça"

Recherche

Par Franck Drui

22 décembre 2022 - 12:58
L'interdiction des gestes (...)

Nico Hulkenberg est devenu le premier pilote de Formule 1 à réagir à la nouvelle interdiction de la FIA sur les gestes et messages politiques.

Certains ont réagi à la nouvelle mesure par des critiques, accusant l’instance dirigeante du sport de bâillonner efficacement ses stars en invoquant la charte du CIO, dont la FIA est signataire.

"C’est un sujet délicat et difficile," réagit aujourd’hui le nouveau pilote Haas F1.

"Nous sommes des athlètes. Nous venons dans un pays, une région, pour faire notre travail - pour faire ce que nous aimons. De toute façon, je n’ai jamais été du genre à utiliser cette plate-forme pour des opinions politiques."

"Donc, cela ne m’affectera pas ou ne m’altérera pas trop. D’autres seront plus touchés, mais je pense que c’est quelque chose de personnel. Chacun aura une attitude personnelle vis-à-vis de cette interdiction."

Apparaissant à la télévision allemande, il a également été demandé à Hulkenberg s’il s’était senti mal à l’aise de prendre le baquet de son compatriote beaucoup plus jeune, Mick Schumacher.

"On ne s’en est pas parlé," admet-il. "Nous n’avons jamais vraiment échangé ensemble avant cela non plus."

"Mick est d’une génération différente. Nous n’avons jamais eu de vraie relation - quelque chose comme il a avec Sebastian (Vettel). L’histoire est ce qu’elle est."

"Si ça n’avait pas été moi, ça aurait été quelqu’un d’autre. La F1 est une question de performance. Si tu performes et que tu convaincs, tu as le job. S’il n’y a pas de performance, ça se finit très vite en F1."

Hulkenberg n’a eu que quelques sorties ponctuelles en F1 depuis qu’il a perdu son baquet à temps plein après la saison 2019.

Il dit que sa préparation pour 2023 "avance bien" même si la première journée complète d’essais le mois dernier à Abu Dhabi a été "un énorme choc".

"J’ai été plus détendu ces dernières années, donc ça fait du bien de se lever le matin et de sentir à nouveau son corps. Pour l’instant, l’entrainement fait encore mal mais je me réhabitue vite à tous ces efforts. Heureusement je n’ai jamais été loin d’être à 100% en forme pour une saison car je misais sur ces remplacements pour retrouver un jour ma place."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos