Formule 1

L’hypothèse d’un départ anticipé de Vettel semble toujours lointaine

L’Allemand semble pour le moment fidèle à Ferrari

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 août 2020 - 14:29
L’hypothèse d’un départ anticipé de (...)

Malgré l’ambiance visiblement déplorable au sein de Ferrari et une relation houleuse avec Sebastian Vettel, qui partira en fin de saison, beaucoup d’observateurs voient les deux parties respecter leurs engagements et rester unies jusqu’en fin de saison.

"Il n’y a pas d’efforts de faits pour se séparer prématurément avec Sebastian" explique Daniele Sparisci, du Corriere della Sera. "Ferrari a beaucoup d’autres choses à faire."

Selon l’Italien, les critiques publiques de Vettel ne sont pas comparables avec celles d’Alain Prost en 1991 : "On ne compare pas la situation avec cela, c’est une chose différente."

"Pour l’instant, personne ici en Italie n’a un ressentiment face à ces déclarations de Vettel. Ferrari est si faible que Vettel est le dernier de nos problèmes" conclut-il, rappelant que la SF1000 est à la base des problèmes de la Scuderia.

C’est également l’avis de Roger Benoit, journaliste pour la publication suisse Blick, qui juge que Vettel et Ferrari se seraient séparés rapidement si la situation sportive de l’équipe n’avait pas été si catastrophique.

"Dans des circonstances normales, oui. Ferrari a parié sur Leclerc et Vettel se sent seul dans l’équipe, il perd de plus en plu confiance et commence à se plaindre. Cependant, l’équipe a besoin de tous les points au championnat et il n’y a pas de remplacement rapide pour 2020 en vue."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less