L’accident de Schumacher met en lumière le poids des F1 actuelles

Alonso espère que la F1 en tirera des leçons

Recherche

Par Olivier Ferret

1er juin 2022 - 09:35
L'accident de Schumacher met en (...)

Les pilotes de Formule 1 s’attendent à ce que le sport apprenne de l’accident du Grand Prix de Monaco de Mick Schumacher qui a séparé le train arrière du reste de sa Haas F1 VF-22.

Schumacher a été emmené au centre médical du circuit après l’impact de 22G mais n’a pas été blessé.

"J’étais content qu’il aille bien parce que c’était effrayant," confie Esteban Ocon.

Son coéquipier Fernando Alonso a qualifié de "massif" l’accident de Schumacher, qui s’est produit à la chicane de la Piscine, et l’a comparé au précédent crash du même pilote lors des qualifications pour le Grand Prix d’Arabie saoudite.

"Je me souviens aussi d’avoir vu l’accident de Djeddah, puis la voiture s’est à nouveau scindée en deux. La boîte de vitesses n’était plus dans le châssis et là encore à Monaco."

"Donc, heureusement, il va bien, mais c’est un gros, gros accident. J’espère que nous pourrons aussi apprendre quelque chose de cela."

Alonso a pour sa part affirmé que l’augmentation du poids des F1 rendait les accidents plus dangereux encore, et il appelle donc le sport à réfléchir sur la question.

"Ces voitures sont lourdes, elles font plus de 800 kilos, l’inertie est donc plus élevée que par le passé lorsque vous tapez le mur. J’espère que nous en tirerons aussi les leçons."

"Je ne considère pas cela comme de conception d’une F1, vous pouvez sortir fort et bien vous en tirer de nos jours. Mais les impacts deviennent beaucoup plus élevés que par le passé à cause du poids et de la vitesse."

La façon dont la Haas s’est scindée en deux "vous rappelle à quel point les énergies dont nous disposons sont importantes," ajoute Alexander Albon.

"Je suis content qu’il aille bien. De toute évidence, le fait de le voir une F1 divisée en deux est toujours assez effrayant. Nous devons donc comprendre ce qui s’est passé."

Valtteri Bottas a convenu que "c’est toujours bizarre quand on voit une F1 en deux moitiés. Ce n’est pas ce à quoi elle est censée ressembler, mais le principal est qu’il va bien."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos