Hamilton peut-il arrêter sa carrière en F1 sur un 8e titre mondial ?

C’est en tout cas ce qu’on lui conseille

Recherche

Par Olivier Ferret

17 mars 2022 - 13:18
Hamilton peut-il arrêter sa carrière (...)

2022 sera-t-elle la ou l’une des toutes dernières saisons de Lewis Hamilton en Formule 1 ? Le Britannique l’a assuré encore ces dernières heures, il se voit continuer encore plusieurs années dans la catégorie reine, même s’il ne se voit pas signer jusqu’en 2028 comme l’a fait Max Verstappen.

Mais certains évènements pourraient précipiter une retraite de l’actuel septuple champion du monde.

"Il lui en faudra beaucoup pour s’arrêter comme ça. Même le coup de massue de son titre perdu l’an dernier l’a fait rester. Et c’est l’attitude que Lewis a toujours eu, résister face à l’adversité," pense le Dr Helmut Marko, consultant de Red Bull.

"Peut-il partir plus tôt ? Avec un 8e titre, oui, il le fera selon moi. Hamilton connaît maintenant l’adversaire que Max (Verstappen) est devenu. Il sait combien d’efforts il doit maintenant fournir, combien d’énergie il faut pour le battre."

"Vous ne voulez pas vous faire ça pour toujours. La question du comportement de son nouveau jeune équipier George Russell envers lui sera également décisive."

Pour Ralf Schumacher, c’est bien la façon dont Hamilton gèrera Russell cette année qui sera "l’une des attractions les plus passionnantes".

"La prochaine génération de pilotes Mercedes roule désormais aux côtés de Lewis. Parce qu’il ne faut pas se leurrer - Mercedes doit penser à l’avenir et il s’appelle George Russell. Il sera intéressant de voir comment toutes les personnes impliquées gèrent cette situation entre eux."

Hamilton est sous contrat pour 2023 mais cela ne l’empêchera pas nécessairement de partir dès 2022.

"Si un pilote veut mettre fin à sa carrière, il y a généralement une clause qui peut mettre fin à un contrat," explique Ralf.

"C’était le cas avec Nico Rosberg fin 2016 et aussi avec moi quand j’ai mis fin à ma carrière en DTM avant la première course de 2013."

Schumacher admet que Hamilton manquerait à la Formule 1, et en particulier au marché américain qui a été réveillé par le pilote britannique.

"Bien sûr, il polarise, bien sûr, vous pouvez discuter de son goût pour la mode, mais une chose est certaine : il est le plus grand ambassadeur du sport et est donc extrêmement précieux pour la F1."

"Lewis vieillit - on ne rajeunit pas. Je ne peux pas parler pour lui, mais dire au revoir au sommet, avec un titre cette année, serait logique pour moi. Surtout si ce titre doit être obtenu dans la douleur, comme cela a failli se faire pour lui l’an dernier."

"Pour moi, à un moment donné, je n’étais plus prêt à faire tous les efforts pour rester en tête. Si vous pouvez finir sur un titre, un record de titres en plus, vous n’hésitez pas."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos