Formule 1

Ferrari affirme avoir suivi la ’procédure habituelle’ pour l’essence

Une enquête interne est à mener

Recherche

Par Olivier Ferret

2 décembre 2019 - 08:01
Ferrari affirme avoir suivi la (...)

Ferrari s’en est plutôt bien tirée hier à Abu Dhabi : malgré une quantité de carburant relevée dans la voiture de Charles Leclerc différente de presque 5 kilos par rapport à mesure fournie à la FIA, le Monégasque a pu partir de sa place sur la grille de départ et conserver son podium à l’arrivée.

La Scuderia s’en tire avec une lourde amende de 50.000 euros, ce qui est un moindre mal. Mais Mattia Binotto affirme que Ferrari a utilisé sa procédure habituelle pour fournir le poids en essence à la FIA.

"Je crois que nous avons eu dix contrôles sur le poids de l’essence cette année et il n’y a jamais rien eu à redire. Nous croyons que nos mesures sont correctes mais l’une d’entre elles ne l’a pas été pour cette course. Nous devons comprendre pourquoi."

"Il y a eu des différences entre notre mesure et celle de la FIA. Vraiment, nous pensons avoir tout fait correctement mais nous avons une enquête à mener pour savoir pourquoi ça n’a pas été le cas, pourquoi il y a une différence. Je sais que nous avons suivi la procédure habituelle."

Voilà une affaire qui ne va pas calmer les rumeurs autour de la légalité de Ferrari pendant l’hiver. Après les doutes sur le débitmètre, Ferrari parviendrait-elle à "cacher" de l’essence à bord de sa Formule 1 afin d’en consommer plus ? La théorie était déjà lancée dans le paddock d’Abu Dhabi.

"Ce qui est certain c’est que c’est un sujet qui va encore être longuement commenté," prédit Toto Wolff, chez Mercedes, sans s’avancer à émettre un doute sur ses concurrents, au contraire.

"Beaucoup a déjà été dit, probablement plus que ce qui aurait dû être dit."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less