Formule 1

Face au Covid, McLaren alarme contre le relâchement des équipes de F1

McLaren renforce ses mesures, Racing Point visée ?

Recherche

Par Alexandre C.

23 octobre 2020 - 16:32
Face au Covid, McLaren alarme (...)

Après ses propos furibards et moqueurs contre les protocoles de Racing Point, suite à l’affaire Lance Stroll, Zak Brown veut que McLaren F1 montre l’exemple et ne se fasse pas piéger à son tour.

Rappelons d’ailleurs que c’est un test positif détecté chez McLaren, qui avait entraîné l’annulation du Grand Prix d’Australie, en mars dernier – une autre époque.

Woking a donc pris d’ores et déjà une série de contre-mesures. Parmi celles-ci, figure le placement d’une partie du personnel en réserve à l’usine : en cas de cluster dans le paddock, le personnel de réserve sera prêt à décoller.

Mais comme le reconnaît Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, les ressources ne sont pas inépuisables…

« En tant qu’équipe, nous serions en mesure de remplacer un certain nombre de personnes et de postes, mais il est également clair qu’il y a une limite à ce que l’on peut faire tout en restant opérationnel en tant qu’équipe de course. »

« Jusqu’à présent, nous avons eu de la chance et nous n’avons pas encore eu d’épidémie de notre côté. Espérons qu’il en restera de même avec tous les protocoles que nous avons mis en place. »

McLaren a en effet pris d’autres mesures pour renforcer la sécurité sanitaire au sein de son équipe.

« Dès la première course, nous avons mis en place des procédures et des politiques très strictes au sein de notre équipe, en suivant également les directives en vigueur du côté de la FIA. »

« Nous avons maintenant pris d’autres mesures pour le Portugal encore, en séparant encore plus les personnes, dans la mesure du possible, dans les bureaux et les garages. Nous avons également pris des mesures supplémentaires avec les pilotes pour les séparer encore plus de l’équipe pendant le week-end de course, simplement pour nous assurer que nous faisons ce qu’il est possible de faire avec cette machine de tests rapides [Covid] qui est en place. »

Seidl lâche ensuite le mot "complaisance" pour décrire ce que justement McLaren cherche à éviter - et peut-être cela traduit-il, à demi-mots, l’attitude qu’il dénonce chez Racing Point.

« Je pense qu’avec tout ce que la FIA, la F1 et les écuries ont mis en place, je pense avoir montré qu’il est possible de courir en toute sécurité. »

« Le plus important, c’est qu’en tant qu’équipe, vous vous assurerez simplement de ne pas devenir complaisant, de ne pas vous reposer sur toutes ces procédures que vous avez mises en place, il faut donc rester dans les bulles, en veillant à toujours garder les distances, etc. Et ce que nous avons simplement fait à nouveau. »

« Après ce qui s’est passé au Nürburgring [en plus de Stroll, des cas positifs chez Mercedes ont été aussi détectés], c’est juste un autre wake-up call pour toute l’équipe afin de s’assurer que nous ne nous tombions pas dans une situation de complaisance, dans l’autosatisfaction, pour nous tenir aux procédures que nous avons mises en place. »

La F1 ne serait-elle pas pour autant complaisante aussi en tentant de finir la saison loin de ses bases, à Abu Dhabi et Bahreïn ?

« Si vous regardez vers l’avenir, bien sûr, nous surveillons évidemment ce qui se passe dans le monde et en Europe. Nous avons un dialogue permanent avec la FIA et la F1. »

« Mais encore une fois, je pense qu’avec les procédures que nous avons en place et avec les protocoles, nous nous sentons tous en sécurité pour aller de l’avant avec les courses à venir. C’est comme ça que nous voyons la situation pour le moment. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less