Formule 1

En Chine, Giovinazzi a subi le même problème que Leclerc à Bahreïn

Alfa Romeo n’avait pas changé la pièce incriminée

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 avril 2019 - 15:17
En Chine, Giovinazzi a subi le même (...)

Ferrari a confirmé que les problèmes mécaniques subis par Antonio Giovinazzi lors des qualifications du Grand Prix de Chine était similaire à celui de Charles Leclerc à Bahreïn. La Scuderia avait conseillé à ses clients de changer la pièce défectueuse et semble avoir eu raison puisque l’Alfa Romeo, qui avait encore l’ancienne pièce, a subi le même problème.

"Nous l’avons changé à cause de la panne de Charles à Bahreïn" a déclaré Binotto. "Nous savions qu’avec la spécification initiale de l’unité de contrôle, nous avions des problèmes de fiabilité, nous l’avons donc changé pour plus d’unité. Nous l’avons donc changé chez Seb aussi par précaution, et avons du la changer aussi chez Charles parce que ça n’avait pas tenu."

"Nous avons demandé à notre équipe clients de changer cela aussi. Haas l’a fait, Alfa n’a pas voulu à cause de problème d’installation, ils sentaient que [c’était] trop compliqué ou trop risqué d’effectuer ce changement qu’ils devaient faire sur l’installation du composant."

Malheureusement, il confirme que c’est ce qui a posé problème à l’Alfa Romeo de Giovinazzi en qualifications et l’a empêché de tenter un seul tour chronométré : "Pour finir, Giovinazzi a eu des problèmes aussi en qualif. Donc espérons que cela sera aussi changé sur la voiture aussi vite que possible."

Alfa Romeo Racing

expand_less