Domenicali fixe une limite de Sprints F1 par année

Il n’y en aura pas à chaque course comme en MotoGP

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 mai 2023 - 20:30
Domenicali fixe une limite de (...)

Stefano Domenicali se veut rassurant sur les limites que compte mettre la F1 en matière de Sprints. Le PDG de la discipline a apprécié le nouveau format essayé à Bakou, et il n’exclut pas d’autres petites modifications et tests en Autriche et en Belgique, au moins de juillet.

"Bien sûr, nous l’avons fait en accord avec les équipes et la FIA" a déclaré Domenicali. "Car, comme vous le savez, notre idée est de faire en sorte que pendant le week-end de course, il y ait toujours de l’action sur la piste. En fait, les résultats de la première édition de cette année ont été très encourageants."

"Et chacun de nos partenaires, promoteurs, médias et équipes, est très positif à ce sujet. Bien sûr, il y a quelque chose que nous voulons tirer comme leçon, pour voir à la fin de l’été s’il y a quelque chose que nous pouvons apprendre pour faire encore mieux. Mais d’une manière générale, le premier week-end du format Sprint a été excellent."

L’Italien comprend l’agacement de certains fans au sujet des Sprints. Mais selon lui, la réaction positive des fans plus récents est satisfaisante, et suffit à valider le concept pour le moment.

"Comme toujours, lorsque vous voulez faire quelque chose de différent dans un écosystème très standardisé, la réaction des fans traditionnels est celle qu’il faut attendre à plus long terme. Mais normalement, avec les nouveaux fans, nous avons vu une réaction très, très positive. Les promoteurs ont insisté sur ce point."

Garder "un nombre limité" de Sprints

Pas question, en revanche, de suivre le MotoGP et de faire un Sprint par course, même dans le futur lointain. Domenicali juge que se fixer à un tiers du calendrier, soit huit Sprints, serait une bonne chose. On peut imaginer un nombre fixé à dix

"Nous voulons conserver un nombre limité d’épreuves, peut-être un tiers du calendrier, et créer quelque chose de spécial en ce qui concerne la compétition, afin de lui donner une valeur sportive avec des trophées et, bien sûr, des opportunités commerciales. Je pense que c’est la bonne façon de procéder."

"Je vois une grande tendance aujourd’hui dans tous les sports à ne pas être stable, disons, à ne pas rester cohérent avec l’ancien règlement. Nous suivons donc ce que le baseball a fait et ce que la NBA a fait."

"Cela signifie que tous les sports professionnels doivent écouter les demandes et les nouveaux éléments que les fans, les promoteurs et les partenaires demandent pour susciter plus d’enthousiasme autour du jeu."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos