Formule 1

Des évolutions sur l’Alfa Romeo en France... pour remonter la pente ?

Revigoré par le trophée Bandini, Giovinazzi ‘ne perd pas confiance’

Recherche

Par A. Combralier

20 juin 2019 - 08:54
Des évolutions sur l’Alfa Romeo en (...)

C’est un Antonio Giovinazzi peut-être métamorphosé qui aborde, ce week-end, le Grand Prix de France. L’Italien d’Alfa Romeo vient tout juste de se voir décerner le Trophée Bandini, qui récompense les plus beaux parcours de pilotes partis du karting pour arriver en F1. Le trophée redonnera sûrement du peps et de la confiance au quasi-rookie, qui en a bien besoin après un début de saison complexe.

« Faire partie à mon tour des champions qui ont reçu cette récompense, c’est un honneur mais aussi une immense responsabilité » a réagi Antonio Giovinazzi.

« C’est une formidable incitation à mieux faire et à prouver que je mérite cette distinction. Je crois qu’un dur labeur est l’unique moyen d’obtenir des résultats géniaux, et ce ne sera pas différent en F1. Je suis concentré sur mon objectif, peu importe la difficulté de la tâche. Je veux m’assurer que nous obtenions les récompenses de notre travail, des récompenses qui nous ont fuis jusqu’à présent. »

« Je ne perds pas confiance, je sais ce que nous pouvons faire en tant qu’équipe. Seuls ceux qui ne se battent pas ont déjà perdu. Et nous n’abandonnerons jamais. »

Mais pour relever la tête, Antonio Giovinazzi aura besoin d’une voiture bien plus compétitive que lors des dernières courses. De son côté, Kimi Räikkönen est bien conscient des limites de l’Alfa Romeo et parie sur les évolutions à venir pour redresser la barre.

« Récemment nous avons souffert avec l’adhérence, et nous n’étions donc pas assez rapides. Certains virages se passaient bien, mais dans d’autres, la voiture semblait très étrange. Nous allons recevoir quelques nouvelles pièces en France, ce qui devrait nous aider à retrouver la performance que nous avions en début de saison. »

Frédéric Vasseur estime, enfin, que Alfa Romeo aurait tout de même pu mieux figurer lors des épreuves précédentes, et se concentrera sur l’exécution parfaite du week-end du Paul Ricard sur le plan opérationnel.

« Les trois dernières courses ne se sont pas passées comme prévu, mais il serait trop facile de pointer la malchance ou des circonstances malheureuses. Nous devons faire moins d’erreurs dans l’équipe et travailler plus dur. Nous l’avons fait en revenant de Montréal, afin de chercher à exploiter le plein potentiel de la voiture. Dans le même temps, il n’y a aucune raison de nous dévaloriser, nous montrons un bel esprit combatif et nous allons nous assurer de tirer le maximum des développements prévus lors des prochaines courses. Je suis confiant, nous pourrons retrouver la vitesse que nous avons montrée en début de saison, pour revenir dans la lutte pour les points. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less