De la Rosa ’choqué’ par la transformation chez Aston Martin F1

Son ex équipe Jordan a bien évolué depuis le temps !

Recherche

Par Franck Drui

14 octobre 2022 - 07:39
De la Rosa 'choqué' par la (...)

Le nouvel ambassadeur de l’équipe Aston Martin F1, Pedro de la Rosa, se dit profondément impressionné par les développements réalisés à l’usine.

De la Rosa était pilote d’essai pour l’équipe en 1998 lorsqu’elle roulait en tant que Jordan, son équipe d’origine. Depuis lors, elle est passée entre plusieurs mains jusqu’à ce qu’elle soit achetée par Lawrence Stroll en 2018. Elle a été rebaptisée Aston Martin F1 la saison dernière.

L’équipe a annoncé hier qu’elle avait embauché l’Espagnol qui compte plus de 100 Grands Prix pour agir en tant qu’ambassadeur. Tout le monde y voit un lien évident avec l’arrivée d’Alonso l’année prochaine.

Bien que de la Rosa ait des liens étroits avec lui, il dit que son nouveau rôle ne vise pas à ce qu’il soit un intermédiaire entre le pilote et la direction de l’équipe.

"Je rejoins l’équipe en tant qu’ambassadeur, et il n’est pas prévu pour l’instant d’agir comme agent de liaison entre l’équipe et Fernando ou tout autre pilote : Lance Stroll ou Felipe Drugovich ou qui que ce soit. La plus grande différence dans ce rôle par rapport à quand je pilotais est que je ne vais pas être impliqué dans les aspects techniques ou dans des décisions de ce genre. Cela ne fait pas partie du plan."

"Honnêtement, je ne sais pas comment mon rôle évoluera à l’avenir. C’est le premier chapitre d’un très, très gros livre, espérons-le. Plein de chapitres et de chapitres intéressants."

"Donc ce ne sera pas très différent de ce que j’avais l’habitude de faire pour d’autres équipes dans le passé, à l’exception de la différence la plus importante, je ne piloterai pas ! Mais tout le reste est assez similaire lorsque vous devez apporter un soutien au marketing et aux communications de l’entreprise."

Lawrence Stroll s’est lancé dans un développement ambitieux de l’équipe, en construisant une nouvelle usine à la pointe de la technologie pour un coût de 200 millions d’euros.

De la Rosa a rendu visite à l’équipe en juillet, avant qu’Alonso ne signe et avant de se voir offrir son nouveau rôle, et a été impressionné par ce qu’il a vu.

"Je viens d’arriver et évidemment je connais très peu l’équipe par rapport aux personnes qui ont travaillé chez Aston Martin. Quand je suis revenu à Silverstone cet été en juillet, j’ai été choqué."

"J’ai été choqué par la transformation, l’investissement qui était fait dans la nouvelle usine, la soufflerie. Mais plus important encore par l’ambition des membres de l’équipe, les personnes que j’ai rencontrées."

"J’ai été vraiment touché. Et c’était à l’époque où je me suis dit, wow, ce serait génial de s’impliquer avec Aston Martin. Juste à l’intérieur de moi-même, j’ai ressenti que c’est le bon endroit, la bonne équipe."

"Peut-être que c’était aussi le fait que je rendais visite à mon ancienne équipe. Cela a aussi aidé un peu à faire monter les émotions. Mais c’était une sensation fantastique de rencontrer les ingénieurs. Ils croient tous que l’équipe peut le faire, qu’elle pourrait gagner. J’ai eu de la chance que l’intérêt soit venu d’Aston Martin à l’époque, car souvent l’amour ne vient pas des deux côtés. Mais dans ce cas, c’est arrivé."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos