Copier Mercedes a ‘ouvert les yeux’ à Aston Martin F1

Sur d’autres façons de travailler pour Green

Recherche

Par Alexandre C.

4 janvier 2022 - 09:50
Copier Mercedes a ‘ouvert les yeux'

S’inspirer bénéfiquement (diront certains), ou bien copier et cloner (diront d’autres, dont Renault) la Mercedes a été bénéfique pour Racing Point en 2020 : l’équipe rose avait fait un bond en performance pure, accrochant la 4e place au classement des constructeurs.

Mais à long terme aussi, cette décision polémique aura des répercussions positives pour l’équipe de Silverstone : selon son directeur technique en chef Andrew Green, Racing Point-Aston Martin F1 a alors pu évaluer de nouveaux modèles de développement, d’autres manières de penser la conception d’une voiture, en essayant de faire évoluer une voiture dont le dessin originel n’avait pas été conçu (au moins pour les conduits de frein) à Silverstone, mais à Brackley.

« Cela nous a définitivement ouvert les yeux sur de nouvelles façons de travailler - de nouveaux concepts, de nouvelles idées » a confié Green.

« Et cela a permis à cette réflexion de se poursuivre dans une certaine mesure sur la voiture de 2021, mais aussi sur celle de 2022. »

C’est l’occasion pour Green de réfuter de nouveau la thèse du clone ou de la copie : Mercedes était une muse pour Racing Point, pas un miroir...

« Nous avons fait notre propre apprentissage. Il n’y a pas de raccourci pour le faire. »

« Ce n’est pas une copie, il s’agit de développer une solution où vous avez une idée approximative de ce que vous pensez être la réponse, mais vous devez encore y arriver et cela demande beaucoup de développement et beaucoup de travail pour comprendre. »

Et pour Green en un sens, l’équipe se serait même rendue la tâche la plus difficile : car il a fallu faire évoluer une voiture étrangère aux ingénieurs de Silverstone, et cela s’est d’ailleurs ressenti car l’écart de performance entre Mercedes et Aston Martin F1 n’a cessé de se creuser en 2021.

« D’une certaine manière, c’est encore plus difficile parce que parfois les directions de développement vous éloignent de ce que vous croyez être la bonne réponse. Je pense que l’équipe a fait un excellent travail en comprenant la philosophie derrière tout ça. »

D’autres équipes auraient ensuite voulu « copier » des F1 en 2021, et Green vise peut-être ici AlphaTauri ou Haas.

« Si vous regardez en haut et en bas de la grille, beaucoup d’autres équipes ont adopté la même philosophie. Ils ont fait ce que nous avons fait l’année dernière et ils ont pris la philosophie de la voiture la plus rapide et l’ont développée comme la leur. »

« Ce n’est pas un nouveau concept, c’est juste que tout le monde s’y est accroché parce que je pense que nous avons fait du bon travail et que les autres équipes étaient un peu contrariées par le fait que nous avions fait du bon travail. »

Green rappelle enfin que les changements de réglementation 2021 ont porté un coup fatal au développement futur de l’Aston Martin F1...

« C’est la raison pour laquelle nous avons dû reculer, parce que c’était un changement assez dramatique et significatif pour les performances de la voiture. »

« Nous étions obligés de le faire parce que nous avons pris un coup massif. Il a fallu une quantité importante de ressources et de développement juste pour se remettre en conformité avec le règlement. Nous avons souffert assez lourdement. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos