Formule 1

Chez Alfa Romeo, le spectre du manque de pièces

L’équipe doit rafistoler ses fonds plats entre deux courses

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 novembre 2021 - 13:04
Chez Alfa Romeo, le spectre du (...)

La sérénité n’est pas de mise chez Alfa Romeo quant aux pièces de rechange en cette fin de saison. Le circuit du Qatar est très violent avec les monoplaces, puisque l’on a vu notamment des problèmes consécutifs à des passages sur les vibreurs pour Lando Norris et Fernando Alonso, et un châssis fissuré pour Charles Leclerc.

"Il n’y a même pas besoin de sortir des limites de la piste fixées par le directeur de course pour endommager votre voiture" a déclaré Nikita Mazepin, qui a lui aussi abîmé son châssis ce week-end.

Alfa Romeo, de son côté, essaie de limiter la casse sur ses fonds plats, après que deux de ces pièces aient dû être renvoyées à l’usine la semaine dernière, après le Grand Prix du Brésil.

L’objectif est de les réparer pour les utiliser en Arabie saoudite dans deux semaines, puisque l’équipe n’a ni le temps, ni le budget pour fabriquer des fonds plats pour sa C41, qui ne sera plus utilisée après la saison.

"Vous ne fabriquez pas de nouvelles pièces comme cela si tard dans la saison" a expliqué Beat Zehnder, le team manager. "Cela prend 20 jours pour construire un nouveau fond plat."

Frédéric Vasseur, le directeur d’Alfa Romeo, a plaisanté sur le fait que les pilotes devraient faire attention à leur fond plat, "sans quoi nous n’aurons plus de voiture à mettre en piste."

Zehnder, quant à lui, s’inquiète quand même que les pièces ne soient pas expédiées à temps pour les utiliser à Djeddah : "Elles devront y aller via Riyad, et il y a toujours le danger de délais supplémentaires."

Si Alfa Romeo est la seule équipe à en parler ouvertement ces dernières semaines, il est clair que les autres équipes font face au même problème en cette fin de première saison courue sous régime de plafond budgétaire.

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less