Formule 1

Calderón sauve son contrat de pilote de développement chez Alfa Romeo

Malgré des résultats en berne

Recherche

Par A. Combralier

19 février 2020 - 18:19
Calderón sauve son contrat de pilote (...)

Après une saison de F2 calamiteuse sur le plan des résultats, Tatiana Calderón tentera à nouveau de prouver sa valeur du côté, cette fois-ci, du Japon et de la Super Formula. Malgré une dernière saison à oublier dans l’antichambre de la Formule 1, la Colombienne de 26 ans a réussi à conserver le soutien d’Alfa Romeo, avec qui elle reste sous contrat comme pilote d’essais et de développement.

Le rôle de Tatiana Calderón ne variera pas cette année chez Alfa Romeo : elle passera ainsi le plus clair de son temps dans le simulateur…

« J’ai fait du travail dans le simulateur par l’équipe ces dernières années, en travaillant sur la corrélation des données et en fournissant mes retours d’expérience sur les changements opérés au simulateur. »

« J’espère pouvoir travailler davantage cette année, maintenant que nous avons un nouveau simulateur à l’usine de Hinwil. »

« Bien sûr, rien n’est vraiment comparable à la réalité, donc l’espoir est toujours là de mon côté pour obtenir un peu plus de kilométrage dans une voiture de F1, afin de partager davantage d’informations avec les ingénieurs. »

L’expérience accumulée dans une équipe de F1, et que bien des pilotes juniors envient à la Colombienne, est particulièrement précieuse pour progresser dans les formules de promotion.

« Lorsque vous venez des séries inférieures, des séries comme F3 et F2, vous êtes habituée à travailler avec un maximum de 10 personnes et à une réglementation très stricte, où vous êtes autorisée à changer très peu de choses sur la voiture. Vous n’avez pas accès à des données en direct ni accès à beaucoup d’informations, donc pour moi, il a été incroyable de pouvoir voir tout le travail qui se fait chez Alfa Romeo pour ces deux voitures - un travail qui réunit plus de 400 personnes - de comprendre comment communiquer, de prêter beaucoup plus d’attention à chaque détail. »

« La Formule 1 est le niveau le plus élevé du sport automobile à bien des égards, c’est pourquoi il a été très bénéfique pour ma carrière de voir de si près cette excellence et de conduire l’une des voitures les plus rapides de l’histoire. »

« Travailler avec un tel groupe de professionnels m’a aidé à me développer en tant que pilote dans de nombreux domaines. »

Retrouvez toutes les photos de la journée d’essais à Barcelone en cliquant ici (galerie mise à jour régulièrement).

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less