Formule 1

Bilan de la saison 2021 - 18e : Antonio Giovinazzi

Trop d’occasions manquées pour l’Italien

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 janvier 2022 - 12:30
Bilan de la saison 2021 - 18e : (...)

Cette année, nous avons décidé de classer les pilotes par ordre pour leur bilan de fin de saison. Nous allons ainsi publier les 20 bilans dans l’ordre inverse du classement que la rédaction de Nextgen-Auto a établi en notant les pilotes.

La saison 2021 d’Antonio Giovinazzi a été symptomatique de la raison pour laquelle Alfa Romeo n’a pas réussi à battre Williams F1 chez les constructeurs. L’Italien, comme Kimi Räikkönen dans l’autre garage de l’équipe, a gâché de nombreuses opportunités qui auraient dû permettre à l’équipe d’assurer largement sa huitième place.

Giovinazzi a continué à progresser par rapport aux saisons précédentes, notamment en performance pure, avec des résultats solides en qualifications. Il a notamment devancé 13 fois Räikkönen en 20 confrontations, ce qui en a fait le net leader de l’équipe sur ce plan.

Le dimanche, en revanche, son image a pâti de nombreuses erreurs et manques de performance. Certes, les stratégies n’ont pas toujours été bonnes chez Alfa Romeo, mais Giovinazzi a manqué quelques bons résultats.

On pense forcément à Monza où, rapide en qualifications avec une Q3, il avait progressé lors du Sprint le lendemain. Au départ le dimanche, il a pointé au sixième rang avant de rater un freinage et reprendre la piste de manière agressive, ce qui a causé un accrochage et son abandon.

Ce jour-là, un top 10 était certainement jouable, et une sixième ou septième place n’était pas à exclure vu son rythme, et vu la physionomie de la course. Au final, le bilan comptable de Giovinazzi est catastrophique.

L’Italien termine avec trois points sa saison 2021. Il en a inscrit un à Monaco et deux en Arabie saoudite. Lors de son meilleur résultat de la saison, à Djeddah, son avenir était déjà scellé.

La F1 n’aura pas fait de cadeau à Giovinazzi, mais on sait aussi que Frédéric Vasseur l’avait repêché fin 2019 après une entame de saison catastrophique jusqu’à Spa, et fin 2020 pour assurer une certaine stabilité à l’équipe.

Accordons à Giovinazzi le fait qu’il a vu le drapeau à damier lors des 21 premières courses de la saison, abandonnant uniquement à cause d’un problème mécanique à Abu Dhabi.

On peut comprendre sa frustration à l’idée de perdre son baquet, mais ses propos quant à la réalité financière de la F1 - alors même qu’il a été soutenu par Ferrari - sonnent comme une excuse de mauvaise foi, compte tenu de son niveau de performance en 2021.

Statistiques

18e du championnat avec 3 points

Comparatif avec Kimi Räikkönen

Course : 10/8 en faveur de Räikkönen (quand les deux ont terminé)
Qualifications : 13/7 en faveur de Giovinazzi

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less