Attaque terroriste à Djeddah : La F1 attend d’en savoir plus

Un contexte tendu autour du GP d’Arabie saoudite

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 mars 2022 - 18:10
Attaque terroriste à Djeddah : La F1 (...)

Pendant les Essais Libres 1 du Grand Prix d’Arabie saoudite, une explosion a eu lieu dans un dépôt de carburant de la ville de Djeddah, à une dizaine de kilomètres de la corniche sur laquelle se déroule la deuxième manche de la saison 2022 de F1. Un large nuage de fumée était visible depuis le circuit (photo).

Après quelques minutes d’incertitude, les Houthis ont confirmé avoir lancé une attaque sur la ville saoudienne, et ciblé les installations de la compagnie pétrolière d’Etat, Aramco. D’autres attaques perpétrées par les Houthis en Arabie saoudite avaient déjà eu lieu la semaine dernière.

Ces rebelles yéménites proches du chiisme iranien (grand rival géopolitique de l’Arabie saoudite) contrôlent une partie de la péninsule yéménite, et mènent une guerre à la fois civile et internationalisée contre les forces gouvernementales.

Une coalition mondiale, menée par l’Arabie saoudite (et ses alliés, dont les Emirats Arabes unis et Bahreïn) est en conflit ouvert avec les Houthis ; mais le conflit s’enlise depuis des années, forçant la majorité de la population à la faim ou à l’exil.

La FOM avait noté ce contexte la semaine dernière mais avait assuré qu’aucun risque ne planait sur le Grand Prix.

Avec cette attaque proche du circuit, la F1 va devoir communiquer en toute transparence quant aux risques que courent les gens du paddock, mais aussi les spectateurs qui viennent voir le Grand Prix.

Pour le moment, la discipline a confié attendre d’en savoir plus sur l’origine de cette explosion. Mais avec la revendication de l’attaque par les Houthis, confirmée par l’AFP, les dirigeants de la Formule 1 vont rapidement devoir s’exprimer.

Mise à jour 18h : La séance d’essais libres 2 est reportée de 15 minutes après qu’une réunion entre la FIA, les pilotes et les équipes a eu lieu à Djeddah. Les pilotes, dont Pierre Gasly, commencent déjà à exprimer leur mécontentement de courir dans de telles circonstances.

Mise à jour 18h10 : La séance d’EL2 aura bien lieu entre 18h15 et 19h15, heure française.

Mise à jour 18h30 : Une réunion du GPDA, l’association des pilotes, aura lieu à 20h heure française, pour discuter de la situation.

Mise à jour 18h40 : La F1, via la voix de son PDG Stefano Domenicali, assure à des journalistes sur place que le paddock doit se sentir en sécurité.

F1 - FOM - Liberty Media

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos