Formule 1

Abiteboul met la pression sur le département aéro de Renault F1

Une restructuration nécessaire selon le Français

Recherche

Par Olivier Ferret

2 novembre 2019 - 13:34
Abiteboul met la pression sur le (...)

Renault F1 a lancé une restructuration de son département aérodynamique. Comme annoncé vendredi, Peter Machin, responsable de l’aérodynamique, quitte l’écurie d’un commun accord avec effet immédiat. Dirk de Beer lui succède au même poste.

Pour Cyril Abiteboul, directeur de Renault F1, il fallait corriger le tir avant 2021 notamment, étant donné les performances de la RS19 de cette année.

"Nous nous sommes concentrés depuis notre retour en F1 sur la croissance de notre équipe, il fallait le faire, mais parallèlement, nous devons également rechercher un leadership technique un peu plus fort et renforcer l’équipe au niveau de l’aéro, un de nos domaines les plus faibles," admet le Français.

"C’est donc exactement ce que nous avons fait en restructurant notre département aérodynamique avec un mélange de recrutement externe et de promotion interne. Donc, je ne vais pas entrer dans les détails, mais nous espérons tous que cela va soutenir notre percée vers l’avant. Notre département aéro est un grand département avec de très belles installations, des équipements à la pointe de la technologie, il a donc besoin de fournir plus de performance."

La pression est donc mise par Abiteboul, qui va voir cette année son équipe cliente, McLaren, terminer devant elle au championnat constructeurs.

"Je pense que ce que nous essayons d’accomplir est assez clair. Cette année a été marquée par un peu de satisfaction mais aussi par quelques difficultés. Il est clair que la position de 4e équipe au championnat constructeurs que nous avons eue l’année dernière sera difficile à conserver cette année, face à McLaren. Mais je suis heureux qu’il s’agisse d’un groupe propulseur Renault à cette place."

"Nous sommes également en lutte serrée contre Toro Rosso et Racing Point, donc il y a un certain nombre de défis à relever pour nous puisque nous en sommes arrivés là."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less