Formule 1

Williams a récompensé Kubica pour ’son travail de l’ombre exemplaire’

Un espoir pour Esteban Ocon l’an prochain

Recherche

Par Valentin Vilnius

2 décembre 2018 - 12:14

C’est entendu, Williams n’a pas seulement choisi de titulariser Robert Kubica uniquement pour des raisons sportives. Le soutien d’Orlen, un pétrolier polonais sponsor de Robert Kubica, a pesé lourd dans la décision prise par Claire Williams.

Toutefois, précise l’écurie, d’autres facteurs ont été également déterminants dans le processus de sélection. Claire Williams a souligné avoir particulièrement apprécié le dévouement de Robert Kubica, qui a accepté un rôle de pilote d’essais et de réserve en 2018, alors qu’il aurait pu quitter l’équipe après avoir été devancé par Sergey Sirotkin dans la course au volant Williams.

« L’une des choses qui m’impressionne le plus à propos de Robert, c’est le fait que même si nous ne lui avons pas donné de volant comme pilote titulaire l’an dernier, il a tout de même accepté ce rôle de pilote de réserve. Et cela en dit beaucoup sur sa personnalité. »

« Travailler avec l’équipe en coulisses, lui dédier tout ce temps, ces simples faits lui ont donné une expérience inestimable pour progresser comme pilote titulaire l’an prochain. Il a travaillé dans l’ombre de manière exemplaire. Il connaît tout le monde dans l’équipe, il s’entend bien avec tout le monde, il est dévoué, il passe beaucoup de temps à l’usine pour aider à améliorer notre performance. »

« Maintenant, il est absolument prêt. Nous avons mené un processus d’évaluation et il est ressorti en première place. Pour nous l’an prochain, il a toujours été question de signer le meilleur talent, plutôt que de faire prédominer d’autres facteurs. »

Williams a également apprécié le retour technique de Robert Kubica cette saison. L’expérience du Polonais était précieuse quand il a fallu identifier les nombreuses tares de la FW41.

« Nous avons mené une analyse pour savoir ce qui s’était mal passé cette année. Robert a joué un rôle central dans le développement de la FW41 et il va jouer un grand rôle également dans le développement de la FW42 – et au-delà. Il a une compréhension incroyable de l’ingénierie et il nous motive beaucoup, il aide à stimuler les ingénieurs dans ce qu’ils font. Il me motive aussi. Il me parle à 2 heures du matin à l’aéroport aux quatre coins du monde, pour me dire ce qui n’a pas fonctionné, ce que nous devrions faire… »

Le principal intéressé reconnaît lui-même que son rôle de l’ombre l’a plus servi que desservi.

« Beaucoup de gens voient cela comme une perte de temps, mais pas moi » confie Robert Kubica.

« Ce fut une année très utile pour moi, car j’ai eu l’opportunité de travailler avec l’équipe, de conduire la voiture. »

« Tout le monde se rappelle de ce que j’ai fait par le passé, mais quand j’ai rejoint l’équipe l’an dernier, et que je suis arrivé pour tester la F1, c’était seulement la deuxième fois que je conduisais une F1 de nouvelle génération. Ils m’ont donné l’opportunité d’en apprendre plus sur la voiture d’un point de vue technique, de la comprendre d’un point de vue différent, pour savoir comment l’équipe travaille avec vous quand vous êtes un pilote de course concentré sur votre travail. »

« J’ai joué un rôle actif dans l’équipe cette année. Je n’ai pas couru, donc cela m’a donné beaucoup de temps pour voir différentes choses. Ce fut très utile, peut-être pas du point de vue du pilotage, mais du point de vue du travail d’équipe, pour savoir comment l’aborder, ce qui marche et où nous pouvons progresser. »

Williams F1

expand_less