Formule 1

Toro Rosso était dans le rythme

Mais ramène moins de points qu’espéré

Recherche

Par Camille Komaël

30 juin 2013 - 17:15
Toro Rosso était dans le rythme

Daniel Ricciardo est parti de la 5è place sur la grille de départ mais a perdu du temps à plusieurs occasions dans cette course : au départ d’abord, puis lors des arrêts aux stands. "Ca a été une course chaotique mais la plupart du temps j’étais dans une position assez confortable. Je n’ai pas fait le meilleur des départs, mais j’ai réussi à me rattraper. Cependant, j’ai perdu un peu de temps aux deux arrêts aux stands."

Quand la Safety Car est intervenue sur la fin pour pouvoir dégager la Red Bull de Sebastian Vettel, Toro Rosso a décidé de ne pas arrêter Ricciardo pour un dernier changement de pneus, ce que regrette l’Australien. "Vers la fin de la course, j’avais un rythme vraiment bon mais je crois qu’on aurait pu faire mieux avec une stratégie différente quand la dernière Safety Car est sortie, vu qu’avant ça je pouvais me battre avec les Force India et les Ferrari."

Daniel Ricciardo explique qu’il attendait plus de points de cette course. "A la fin, on était en pneus usés et ceux qui ont changé une troisième fois ont pu me passer. La huitième place est un bon résultat mais je vois ça comme une opportunité manquée parce qu’on aurait pu marquer plus de points. Aujourd’hui, on était plus rapide que les Ferrari, donc finir derrière elles, surtout Massa qui a eu un problème de pneus, est un peu décevant."

Quelques pilotes ont été affectés par des problèmes de crevaison sur leurs Pirellis, dont son coéquipier Vergne, mais Ricciardo n’a pas eu de souci et n’a pas bien compris ce qu’il s’est passé. "Je ne sais pas ce qu’il se passait avec les pneus, je n’arrêtais pas de voir des gens sortir de la piste et il y avait des débris partout. C’était un peu dangereux et nous devons regarder ce qu’il s’est passé. Me concernant, j’ai juste eu une dégradation normale."

Jean-Eric Vergne a lui connu une course très difficile. Elle avait mal débuté puisque le pilote Toro Rosso a perdu plein de places au départ. "J’ai pris un mauvais départ et c’est quelque chose que nous devons regarder attentivement car cela a compris notre performance."

Vergne victime d’une crevaison

Vergne ne regrette toutefois pas trop son départ puisqu’il a eu une crevaison plus tard dans la course qui l’a empêché de défendre ses chances. "Mais ça n’aurait pas fait une grande différence aujourd’hui, à cause du problème que j’ai eu quand mon pneu a crevé. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, je n’ai pas eu de signaux d’alerte et c’est juste parti au freinage."

Le Français n’a pas renoncé et a voulu essayer de se battre pour remonter, mais ce n’était plus possible car sa voiture était endommagée. "J’ai essayé de revenir aux stands, de passer de nouveaux pneus et de ressortir, mais l’équipe m’a immédiatement dit que j’avais des gros dégâts sur la voiture, ce que je pouvais de toute façon sentir."

"La voiture a été très difficile à piloter à partir de là et à la fin l’équipe a pris la décision de me faire abandonner, puisque ça n’avait plus de sens de continuer", explique-t-il, dépité.

Vergne espère évidemment que des mesures seront prises afin que ce genre de problème ne se reproduise plus. "Je ne me sentais pas en danger, mais c’est juste dommage que ce genre de problème puisse ruiner un week-end entier de travail pour l’équipe. Je suis très contrarié à propos de ça et quelque chose doit être fait bientôt."

Même si le résultat n’est évidemment pas à la hauteur de ses espérances, le Français retire du positif de ce week-end anglais. "D’un point de vue résultat, c’est une course à oublier, mais je crois que nous avons montré que la voiture était très rapide et que nous pouvons être à la lutte lors des prochaines courses."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less