Formule 1

Racing Point Force India lorgne toujours sur la sixième place

Elle est plus que jamais à portée de main

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 octobre 2018 - 09:17
Racing Point Force India lorgne (...)

Racing Point Force India se dirige vers le Mexique après un Grand Prix des Etats-Unis en demi-teinte, puisque Esteban Ocon a été exclu après avoir terminé huitième, laissant finalement cette place à son équipier. L’équipe vise toujours la sixième place actuellement occupée par McLaren, sur laquelle elle n’a plus que 11 points de retard après en avoir inscrit 12 lors des deux dernières courses.

"A trois courses de la fin de saison, il est important que nous continuions à accumuler des points alors que nous tentons de décrocher la sixième place du championnat" analyse le directeur de Force India.

"Ce n’est jamais facile au milieu de la grille et le rythme des équipes qui nous entourent est assez similaire, ce qui veut dire que nous devons livrer un week-end parfait pour y parvenir. Dimanche dernier, à Austin, les choses ne se sont pas passées comme prévu pour diverses raisons, mais je pense que nous pouvons être plus compétitifs au Mexique."

Pense-t-il finir devant McLaren au championnat ?

"Il y a 50% de chance. C’est toujours frustrant de devoir recommencer une saison à zéro en plein milieu, avec 59 points à moins. On peut finir 6e. Et j’espère qu’on marquera même assez de points pour finir 4e virtuellement, si on compte les points que nous avons perdus (suite au rachat)."

L’un des pilotes de l’équipe, Sergio Pérez, vit aussi sa course à domicile, ce qui rend le week-end plus chargé pour l’équipe : "En dehors de la course, la course au Mexique est toujours très spéciale pour tous les membres de l’équipe. Il y a beaucoup d’attention pour Checo et nous avons plusieurs partenaires mexicains qui réalisent d’importantes activations à travers la ville."

"Les supporters mexicains sont parmi les plus passionnés au monde et c’est un événement fantastique. Chaque année, nous y allons et recevons le même accueil chaleureux. Le Mexique montre définitivement la Formule 1 sous son meilleur jour."

expand_less