Formule 1

L’Inde dans 5 jours, Chandhok toujours dans le flou

La décision revient à Fernandes

Recherche

Par Olivier Ferret

23 octobre 2011 - 13:44
L’Inde dans 5 jours, Chandhok toujours

Karun Chandhok et son père ne savent toujours pas aujourd’hui si le pilote indien pourra rouler en course lors du premier Grand Prix d’Inde de l’histoire. A moins de cinq jours des premiers essais, Karun est toujours dans le flou concernant la position de Team Lotus pour la prochaine course.

"Ce qui est certain c’est ce que vous me verrez lors des essais libres 1 du vendredi, et je ferais définitivement de mon mieux. Mais concernant le reste des deux autres jours, il nous faut encore attendre. C’est une affaire compliquée car il y a des complexités contractuelles que l’équipe doit honorer avec ses pilotes de course titulaires. De mon côté, j’adorerai courir et Tony Fernandes a déclaré plusieurs fois qu’il aimerait que cela arrive. Il faut comprendre, au final, que la Formule 1 reste un business," confie Chandhok à la presse indienne.

Le père de Chandhok, Vicky, est président de la Fédération Indienne du sport automobile et par la même un des responsables du Grand Prix d’Inde. Cela ne lui donne malheureusement aucun pouvoir dans ce domaine. "Cela reste une question à laquelle Karun et Team Lotus doivent répondre. Karun a prouvé en Corée qu’il était digne de courir, mais cette question n’est pas de mon ressort."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less