Formule 1

Di Grassi : le sable sera un très gros facteur

Il a de bons souvenirs de Sakhir

Recherche

Par Olivier Ferret

18 avril 2012 - 12:46
Di Grassi : le sable sera un très (...)

Lucas di Grassi est le pilote essayeur de Pirelli. Il connait le circuit de Sakhir pour y avoir fait ses débuts et prévoit un week-end complexe pour les pilotes.

"J’ai de bons souvenirs de Bahreïn, comme il s’agit de l’endroit où j’ai réalisé mes débuts en F1 en 2012 avec Virgin. Bahreïn est un gros challenge du point de vue de la consommation pneumatique et des réglages de la voiture. Il y a de longues lignes droites qui obligent à trouver un bon compromis pour l’équilibre, cependant la clé d’un bon temps au tour est d’obtenir la meilleure traction possible," explique le Brésilien.

"Utiliser le DRS correctement avec les pneus sera essentiel pour les qualifications. Réaliser une bonne sortie de virage avant les lignes droites, en particulier, est une façon sûre de gagner du temps. Si les roues patinent, c’est la durée de vie des pneus qui en prend un coup, et vous ralentira. Bahreïn est un circuit assez imprévisible en termes d’évolution de piste. Le sable représente un très gros facteur. Lorsque celui-ci est rejeté sur la piste, l’adhérence s’en trouve réduite et provoque encore plus de glissements de la monoplace, impliquant une usure des pneus accélérée."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less