Formule 1

Arrivabene n’est pas contre un plafond budgétaire

Il pense que ça ne changerait pas grand chose

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 octobre 2018 - 19:42
Arrivabene n'est pas contre un (...)

Maurizio Arrivabene n’est pas contre un futur plafond budgétaire, et pense de toute manière que cela ne changerait pas grand chose aux résultats en Formule 1, qu’il applique davantage au talent des équipes qu’à leurs dépenses budgétaires. Selon lui, ce n’est pas ça qui empêcherait Ferrari de viser le titre, qui lui échappe depuis 10 ans.

"Je ne suis ici que depuis trois ans et demi, je peux répondre pour ma période" explique le directeur de la Scuderia.

"Je pense que le plafond budgétaire n’a rien à voir avec la performance de l’équipe parce que la performance est due à la qualité du travail que vous faites, au professionnalisme et à bien d’autres choses."

"Le plafond budgétaire pourrait aider à améliorer la créativité des gars. Si vous avez des gars talentueux dans l’équipe, et je parle de tous les domaines, du châssis, de l’aéro et du moteur, c’est sûr que c’est une bonne chose parce que depuis cinq ou six ans, le montant des dépenses des équipes est très important. Ce sont des chiffres importants."

Mais selon lui, ce plafond budgétaire doit toujours permettre à Ferrari de conserver son ADN, et ne pas apporter une trop grande standardisation des pièces, afin que la recherche et le développement soient récompensés.

"Pour un constructeur automobile comme nous, c’est aussi un investissement, en particulier sur la partie moteur, qui peut être transférée en termes de recherche et développement et de technologie au côté GT."

"Mais nous devons aussi penser aux soi-disant petites équipes. Je veux dire, le plafond budgétaire, il pourrait être bénéfique pour nous, et aussi pour les équipes, pour réduire un peu l’écart, mais en espérant que cela signifie que nous gardions l’ADN de Ferrari."

expand_less