Alonso : Bianchi avait réalisé un miracle à Monaco

Son grand-père, Mauro Bianchi, s’est aussi confié

Recherche

Par Olivier Ferret

21 mai 2015 - 09:51
Alonso : Bianchi avait réalisé un (...)

Tout le monde de la F1 aura une pensée pour Jules Bianchi ce week-end. Manor portera des signes distinctifs en hommage à la très belle 9ème place obtenue par le Français, à Monaco, l’an dernier.

Une 9ème place qui a permis à Manor de survivre grâce aux 40 millions d’euros qu’elle représente. Alors que le Français se bat toujours sur son lit d’hôpital à 30 minutes de la Principauté, à Nice, le Grand Prix de Monaco qu’il affectionnait tant se disputera sans lui.

"Quand vous êtes dans une voiture si peu compétitive et que vous réussissez à finir 9ème, c’est comme un miracle," déclare son ami, Fernando Alonso, à Monaco. "Revenir ici, sans lui, c’est très triste. Nous pensons à lui à chaque week-end mais ici c’est un peu plus dur que sur les autres courses."

Son grand-père, Mauro Bianchi, s’est confié à RMC Sport.

"Jules, je le vois très régulièrement : le voir sur son petit lit aujourd’hui... On attend, on espère. Les médecins ne se prononcent pas. Dans un cas pareil, les familles voient toujours des petites choses, on voit des mouvements qu’il peut faire sur son lit, on interprète. Parfois on nous dit ’ce sont des réflexes, ça ne veut pas dire grand-chose’. On sait que des traumatismes comme celui qu’il a subi demandent énormément de temps. Mais on sait aussi qu’on peut ne jamais revenir de ça. C’est toute la problématique : est-ce qu’il va revenir ? Dans quel état il va revenir ? C’est ça qui nous fait mal et qui est pesant pour nous."

"Poursuivre la mobilisation, c’est la chose qui nous aide, vraiment. Toute la famille est réconfortée par ça. On a besoin de cette aide morale. Croyez-moi, c’est loin d’être simple," conclut Mauro Bianchi.

Info Formule 1

Photos

Vidéos