Motorsport

VIR, Test : Muscle Milk Pickett Racing déjà en pointe

La HPD ARX-03a s’est montrée la plus rapide

Recherche

Par

14 septembre 2012 - 12:01
VIR, Test : Muscle Milk Pickett (...)

L’American Le Mans Series se rendant pour la première fois sur le Virginia International Raceway, les organisateurs ont décidé de donner une session d’essais supplémentaire aux concurrents afin qu’ils puissent prendre leurs marques sur le tracé situé tout près de Danville.

La HPD ARX-03a du Muscle Milk Pickett Racing de Lucas Luhr et Klaus Graf s’est montrée la plus rapide en 1.37.457. Les leaders du championnat ont devancé la Lola-Mazda/Dyson Racing de Guy Smith et Chris Dyson de 1.627s. Pour cette course de quatre heures, Johnny Mowlem fait partie de l’équipage. On rappellera que la Lola #16 est équipée du nouveau Flexhybrid. Sur la HPD, Klaus Graf retient une piste compliquée pour ce retour en Virginie : « C’est totalement différent de ce que nous avions pu voir en juin lors des essais. On pourrait penser qu’il serait facile de dépasser, mais cela ne l’est pas vraiment. Une grande partie du tracé ne comporte qu’une seule voie. Les GT se battent entre elles à travers les virages rapides. Donc, si vous êtes au mauvais endroit derrière l’une d’elles, vous pouvez perdre entre quatre et cinq secondes par tour. La piste a une très bonne adhérence, ce qui est une très bonne chose pour la course. C’était tout de même très poussiéreux et nous allons devoir travailler pour trouver le bon set-up. Il s’agit d’un très bon mélange de virages rapides et de parties techniques. Nous n’avons pas autant d’appuis que nous le souhaiterions. Il faut un bon équilibre mécanique et beaucoup de traction dans les parties les plus lentes. Cette piste a trois longues lignes droites en sortant du Turn 5, du Oak Tree Turn et du Turn 17. Ce sont des virages très importants. Notre priorité sera de ne pas y avoir de problèmes durant les quatre heures de course. Nous l’avons fait de nombreuses fois cette saison. » Quant à la seconde Lola-Mazda/Dyson Racing de Michael Marsal et Mark Patterson, elle s’est hissée au quatrième rang, derrière la meilleure P2.

Du côté des P2, c’est également une HPD qui s’est retrouvée en haut de la feuille des temps avec la ARX-03b/Level 5 Motorsports de Christophe Bouchut et Scott Tucker, le tandem franco-américain prenant la troisième place au général à 2.876s de la tête. On trouve ensuite la seconde HPD/Level 5 de Tucker/Diaz/Gonzalez et la Morgan 2012 LMP2/OAK Racing de Plowman/Heinemeier-Hansson. On peut dire que le Danois a pris son pied pour ce premier galop d’essais du week-end : « La piste est phénoménale. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir. C’était assez facile pour moi de trouver le bon rythme même si le mix avec les GT est assez compliqué à gérer car cette piste semble faite pour une seule voiture. Il n’y a pas de place pour deux pour passer confortablement sur le bas-côté sans le moindre problème. Je pense que ce sera un grand défi en course. »

Le CORE autosport a pris le meilleur en PC avec la paire Bennett/Braun devant Merchant Services Racing et l’équipage Marcelli/Downs. La seconde ORECA-FLM09 du Merchant Services Racing de Burgess/Lux/Sanchez a pris le troisième chrono, devant PR1/Mathiasen Motorsports (Franchitti/Junco Jr), CORE autosport (Popow/Kimber-Smith), RSR Racing (Junqueira/Drissi) et Dempsey Racing (Richard/Ende). Si le CORE autosport a déjà remporté le titre Equipes, la couronne Pilotes ne devrait pas échapper aux sociétaires du team de Jon Bennett, même si tout reste ouvert entre Braun/Bennett et Alex Popow, actuel seul leader.

Domination Ferrari en GT avec la F458 Italia/Extreme Speed Motorsports de Ed Brown et Guy Cosmo en 1.47.233. L’auto aux couleurs Patron a pris le dessus sur la Corvette C6.R/Corvette Racing de Gavin/Milner. Les Ferrari ont bien figuré puisque Sharp/van Overbeek ont pris le troisième temps devant la BMW M3 GT/BMW Team RLL de Müller/Auberlen. La meilleure Porsche 911 GT3-RSR n’a pris que le 6ème temps avec Bergmeister/Long (Flying Lizard Motorsports). A noter que la Lotus Evora/Lotus Alex Job Racing n’a pas tourné.

Le Green Hornet Racing (Faulkner/LeSaffre) a dominé la classe GTC en devançant le NGT Motorsports (Bleekemolen/Cisneros) et Alex Job Racing (Keen/MacNeil).

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less