Motorsport

Sébastien Loeb Racing fait le plein de podiums et de victoires sur la Nordschleife

Tom Chilton a décroché deux nouveaux podiums

Recherche

Par Olivier Ferret

29 mai 2016 - 10:07
Sébastien Loeb Racing fait le plein (...)

Le rendez-vous du Nürburgring, sur la Nordschleife, représente le point d’orgue de la saison de Championnat du Monde des Voitures de Tourisme. Et c’est avec la manière que le Sébastien Loeb Racing s’y est illustré ! Tom Chilton a décroché deux nouveaux podiums au classement général (2e et 3e), le pilote Britannique ajoutant au passage deux victoires en WTCC Trophy. Mehdi Bennani, deux fois 5e, a assuré pour sa part à la structure de Sébastien Loeb et Dominique Heintz deux doublés dans la catégorie réservée aux pilotes et teams indépendants, tandis que Grégoire Demoustier, en terminant aux portes du Top 10, engrange de précieux points pour viser en fin de saison le Top 5 au tableau des privés.

« Je ne sais pas si je pourrais être plus heureux », confie Tom Chilton (Citroën C-Elysée n°3), qui offre au Sébastien Loeb Racing ses 8e et 9e succès en 10 courses en WTCC Trophy. « Si je fais référence à Sabine Schmitz, surnommée la « Reine du Ring », j’ai le sentiment d’être le « Roi du Ring ». Le simple fait d’accrocher les deux podiums est fabuleux, car je ne me souviens pas depuis quand cela ne s’est plus produit, et encore moins en Course principale. Mon sentiment est indescriptible, et c’est génial d’obtenir de telles performances sur un circuit comme celui-ci. Je ne peux pas affirmer être heureux de terminer 2e en raison du crash dont ont été victimes Tiago et Yvan, mais dès lors que je savais qu’ils allaient bien, et que je n’ai terminé qu’à quelques dixièmes de secondes de Lopez, j’ai pu savourer ce résultat. C’est bien pour moi, pour l’équipe et dans l’optique des classements, général et WTCC Trophy. Il m’a fallu un peu de temps, mais je commence à bien comprendre le fonctionnement de la Citroën, et pour cela, la Nordschleife a été un véritable test ! »

« Je suis globalement très satisfait de mon week-end, car j’imaginais en début de saison que ce serait pour moi le circuit le moins favorable, et l’objectif consistait à continuer à prendre mes marques », reconnaît pour sa part Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée n°25), solidement installé dans le Top 5 du championnat WTCC, et qui caracole toujours en tête du WTCC Trophy. « Les premières séances ont été prudentes, mais je n’ai eu de cesse de progresser, pour finalement tenir un très bon rythme en course. C’est dommage d’avoir été victime d’une perte d’adhérence à cause de l’huile déversée par une Volvo, mais l’essentiel est d’avoir marqué de gros points, tant au général où nous sommes très bien classés, qu’en WTCC Trophy. Cela a donc été tout aussi satisfaisant de continuer à en prendre à l’issue de la seconde manche. Ce circuit est sans conteste le plus difficile au monde, il me tarde dont donc désormais d’être à l’année prochaine, mieux préparé, pour viser plus haut. En attendant, la lutte promet d’être belle jusqu’à la fin de la saison face à mon équipier en WTCC Trophy. »

Le film du week-end :

Tom Chilton, après s’être illustré en essais libres, témoigne de son expérience du circuit en se hissant dans le Top 5 des qualifications. Mehdi Bennani réalise pour sa part une bonne opération en signant le 9e chrono, synonyme de place en première ligne pour la course d’ouverture grâce au principe de grille inversée, tandis que Grégoire Demoustier s’élance depuis la 7e ligne.

Course 1. Tom s’en sort avec les honneurs, conservant son 5e rang avant de boucler le premier tour au 4e, tout en s’emparant des commandes du WTCC Trophy. Mehdi apparaît à la 7e place, piégé par l’huile déversée par un concurrent devant lui, Grégoire à la 11e.
Le Français rétrograde dans le deuxième tour et, déchaîné aux avant-postes, Tom s’attaque au champion du monde en titre Pechito López. Derrière, Mehdi hérite de la 6e position après l’abandon de la Chevrolet de Tom Coronel, mais cède face à la Honda de Rob Huff. Après l’accident des deux leaders dans la dernière boucle, Tom Chilton s’empare d’une place méritée sur la deuxième marche du podium et s’impose en WTCC Trophy devant son équipier Mehdi Bennani, auteur d’un superbe Top 5. Greg Demoustier, 11e sous le damier, marque quant à lui les points de la 4e place de la catégorie.

Course 2. De par les abandons qui ont émaillé la première manche, les trois pilotes du Sébastien Loeb Racing progressent d’une place sur la grille. Tom en tire le meilleur parti et, au prix d’un excellent départ, pointe au 3e rang après le premier virage. Mehdi est tout aussi prompt à l’extinction des feux, s’invitant dans les échappements de son équipier avant de devoir céder à la LADA de Catsburg. Greg Demoustier est pour sa part chahuté dans le premier enchaînement et occupe la 14e place à l’issue du premier tour.
Dans le second, Mehdi Bennani parvient à reprendre le meilleur sur son rival, tandis que Tom Chilton s’accroche à sa 3e place, résistant à la pression de la Honda officielle de Huff tout en se rapprochant de Michelisz. Tom tient bon, et après trois tours, il décroche son deuxième podium général du week-end et réalise le carton plein en WTCC Trophy, une nouvelle fois talonné par Mehdi pour un nouveau doublé du Sébastien Loeb Racing. Grégoire, 14e à l’arrivée, marque de précieux points au trophée des indépendants.

Changement de décor pour le Sébastien Loeb Racing lors de la prochaine manche, avec une étape en Russie, sur le Raceway de Moscou, théâtre du sixième meeting 2016 du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme, du 10 au 12 juin.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less