Motorsport

Interview exclusive de Jordan King

Le pilote d’essai de Manor aimerait se battre pour le titre en GP2

Recherche

Par Camille Komaël

29 mai 2016 - 10:35
Interview exclusive de Jordan (...)

Le week-end de Monaco sera à oublier pour Jordan King. Pourtant, le Britannique avait très bien commencé son week-end, avec une troisième place sur la grille de départ. Malheureusement, en course longue vendredi, il touche très légèrement les barrières alors qu’il se bat pour le podium, et c’en est fini de sa course... Parti par conséquent en fond de grille samedi après-midi, il ne peut pas atteindre les points. Champion de Formule 3 Européenne il y a deux ans, Jordan King aimerait cette saison avoir son mot à dire dans la lutte pour le titre en GP2. Nous avons rencontré le très sympathique pilote Racing Engineering dans le paddock du GP2 samedi après-midi, où il a accepté de répondre à nos questions.

C’est vraiment dommage ce qu’il t’est arrivé vendredi, car tu étais rapide, et tu as simplement à peine touché les barrières...

Oui, ça, ça n’allait pas. Pourtant, jusqu’à ce moment-là, c’était une bonne course, mais c’est pénible car mon contact ce n’était rien du tout. C’était dur à encaisser.

Au moins, tu as vu que tu avais la vitesse pour te battre aux avant-postes. Tu es rapide, la voiture aussi.

Oui, c’est un début de saison positif. J’ai fait un podium à Barcelone et ici j’étais rapide. Mais perdre un podium à Monaco comme ça, c’est assez dur. Je voulais bien faire ici.

Quelles sont tes attentes pour cette saison, la deuxième dans la catégorie ?

Je veux viser le championnat. Je me suis compliqué la tâche ce week-end... On aurait pu sortir de ce week-end en bonne position mais malheureusement ça n’a pas été le cas. Maintenant c’est un peu dur pour moi. Mais il faut que je continue de faire comme d’habitude, terminer des courses, gagner des points...

La saison est encore très longue, et les autres pilotes peuvent aussi connaître des week-ends difficiles, rien n’est joué.

Oui, c’est clair. On va essayer de gagner quelques courses, et là tout semblera différent.

La prochaine course est à Bakou, comment vas-tu te préparer pour cette course, ce circuit où personne n’a encore jamais couru ?

On peut le tester sur le simulateur, mais c’est assez limité car on ne sait pas exactement à quel point le simulateur peut refléter la réalité sur cette nouvelle piste. On regardera des vidéos, on essaiera d’avoir le plus d’informations possible.

A propos de nouvelle piste, est-ce qu’il y en a une que tu aimerais ajouter au calendrier de GP2, si tu en avais le pouvoir ?

Macau est vraiment bien, mais je ne suis pas sûr que ça conviendrait pour des voitures de GP2, elles sont sûrement trop grosses pour Macau. Il n’y a pas tellement de circuits sur lesquels on pourrait aller car on doit suivre la Formule 1. Il y a beaucoup de beaux circuits, comme Oschersleben, où c’est sympa de piloter, mais ce n’est pas vraiment un circuit de Formule 1. Du coup il n’y a plus tellement de choix car il faut aussi tenir compte du fait qu’on va là où il est possible d’organiser un week-end de Formule 1.

Tu es remonté dans une Formule 1 lors des essais de Barcelone. Comment ça s’est passé dans la Manor ?

C’était très différent du GP2 ! Surtout en terme de puissance et ... [à ce moment là un de ses mécaniciens de Racing Engineering passe et tient à nous préciser qu’il a de très bons mécaniciens aussi, ce que Jordan confirme].

Est-ce que tu peux espérer remonter dans la Manor à Silverstone ?

Oui, j’espère tourner de nouveau en Formule 1 cette année mais pour le moment je n’en sais pas vraiment plus.

Pourrais-tu avoir une chance pour rouler en essais libres 1, comme l’a fait Sirotkin en Russie pour Renault ?

J’espère ! Mais je ne sais pas encore.

Un grand merci à Jordan King pour ses réponses, et bonne chance pour la suite !

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less