Long Beach, libres 1 : Luhr le plus vite sous la pluie

Henzler, quatrième chrono absolu, est le meilleur des GT

Recherche

Par

13 avril 2012 - 19:56
Long Beach, libres 1 : Luhr le plus (...)

Pour la première séance d’essais libres à Long Beach -sous la pluie et donc sur une piste humide, pour la deuxième manche de l’ALMS 2012, la BMW M3 GT de Jörg Müller n°55 s’installait provisoirement en haut du tableau, devant tous les protos. Les BMW étaient en verve, la deuxième M3 la n°56 de Dirk Müller pointant au troisième rang, seulement devancée par la FLM09 Merchant Services n°8 de Kyle Marcelli, deuxième chrono et donc intercalée entre les GT allemandes.

Alors que la séance n’avait pas vraiment démarré, une première neutralisation l’interrompait prendant près de huit minutes. La séance reprenait à 45 minutes de son terme. La Porsche Falken n°17 de Wolf Henzler prenait ce deuxième chrono en 1’42’’910 contre 1’42’’366 à Müller. Mike Guasch s’installait en pole provisoire avec la LMPC Muscle Milk n°5 en 1’40’’021. Henzler était deuxième, devant la HPD ARX-0a n°6 de Klaus Graf.

Les positions bougeaient sans cesse évidemment. Henzler était le plus rapide (137’’789)3à 35 minutes de la fin de session, devant la Porsche Lizards n°45 de Patrick Long, bientôt dépassé par l’Aston Martin Vantage n°007 de Darren Turner et la HPD de Klaus Graf. Christophe Bouchut (HPD ARX-3b Level 5 n°055) était le plus rapide des LMP2, mais avec seulement le 11ème chrono.

Memo Gidley était maintenant au volant de l’Oreca 09 Muscle Milk et il passait devant en 1’36’’469, mais James Kovacic (Oreca 09 Merchant Services n°7) améliorait en 1’35’’554, alors que les trois LMP1 n’étaient guère actives, surtout celles du Dyson Racing, qui n’avaient fait que quelques tours jusqu’ici.

La Morgan Nissan Conquest Endurance n°37 de Martin Plowman ravissait le meilleur temps des LMP2 à Bouchut en 1’38’’970 et Jörg Bergmeister qui avait relayé Long sur la Porsche Lizards n°45 remontait au quatrième rang absolu, la séance étant pour l’heure dominée par deux LMPC et quatre GT !

Henzler passait meilleur chrono des GT en 1’36’’541, devant Turner, Dirk Müller et la Corvette n°4 de Oliver Gavin.

Le live timing de l’ALMS est semble-t-il lui aussi neutralisé.... On attend le restart avec impatience ! Il suffisait de demander pour se rendre compte qu’à moins de 20 minutes de la fin de la séance, c’est maintenant une GT qui est la plus rapide, la BMW n°56 de Dirk Müller, devant la HPD Muscle Milk de Lucas Luhr. Ce dernier ne tarde pas à rendre la hiérarchie plus conforme à la normale en réalisant le meilleur temps en 1’33’’843, les chronos descendant lentement mais sûrement. Kovacic est troisième, Gavin quatrième et Henzler cinquième. La hiérarchie n’a pas évolué en LMPC, pas plus qu’en LMP2, tandis que les Lola-Mazda Dyson sont toujours aussi discrètes.

Martin Plowman améliore : la Morgan Nissan Conquest Endurance est sixième en 1’36’’, puis elle passe deuxième en 1’34’’058, à 21 centièmes de la HPD de Luhr.

Moins de 10 minutes avant le drapeau à damiers ...

En GTC, c’est Michael Valiante qui est le plus vite avec la Porsche Cup JDX Racing n°11 en 1’40’’020, alors que la Lotus Evora GT AJR, engagée pour sa part en GT, est en 1’40’’468.

En fin de séance, Henzler se rapproche : 1’34’’823, meilleur chrono des GT, devant la FLM n°8 Merchant Serbices de Kyle Marcelli, le plus vite des LMPC désormais. Henzler continue en 1’33’’964, tout près de Luhr donc. Cependant celui-ci améliore aussi en 1’33’’121, juste devant Marcelli, 1’33’’648 et Plowman, 1’33’’875.

Henzler, quatrième chrono absolu, est resté le meilleur des GT avec la Porsche Falken.En GTC, Michael Valiante est demeuré le plus rapide.

Dans ces conditions, il est bien sûr difficile de tirer des leçons de la séance.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos