Motorsport

Ericsson remporte la course longue à Spa

Valsecchi rejoint Razia en tête du championnat

Recherche

Par

1er septembre 2012 - 19:10

Marcus Ericsson s’est imposé durant la course longue du GP2 sur le circuit de Spa-Francorchamps, en Belgique. La course a été retardée après l’accident de Nigel Melker, qui a été transporté à l’hôpital. Le Suédois s’impose devant James Calado et Davide Valsecchi.

Rio Haryanto part en pole position devant les deux pilotes Lotus GP, Calado et Gutierrez. Le leader du championnat, Razia, n’est que dix-huitième tandis que Valsecchi a l’occasion de reprendre de gros points à son rival pour le titre : il s’élancera depuis la sixième place. La piste est sèche aujourd’hui, avec 17°C dans l’air et 31°C sur la piste.

Gutierrez réalise un bon envol mais part dans l’herbe en voulant dépasser Haryanto. Le premier tour est fatal à Gonzalez qui sort de la piste à l’Eau Rouge, ainsi que pour Leimer qui est accroché par Valsecchi aux virages Les Combes.

Premier tour : Haryanto mène devant Ericsson, Gutierrez, Calado et Van der Garde. Valsecchi est sixième, Razia quinzième.

Au troisième tour, Melker sort violemment de la piste en haut du Raidillon : le safety-car est lancé en piste. Au sixième tour, tous les pilotes passent aux stands mais Van der Garde, Richelmi, Trummer, Coletti, Teixeira et Binder décident de continuer.

Coup de théâtre : aux Combes, Haryanto part en tête à queue et vient s’immobiliser sur le vibreur. Le pilote Carlin est aidé par les commissaires et celui-ci reprend la course en fond de classement. Gutierrez est placé sous investigation des commissaires.

Puis au septième tour, le drapeau rouge est brandi pour laisser le temps de réparer les barrières endommagées suite à l’accident de Melker. Ce dernier sera transporté à l’hôpital.

La course reprend enfin ses droits sous le régime de safety-car peu après 17h. Après un tour, celle-ci s’efface et laisse les pilotes sur une piste libre.

Sergio Canamasas touche Nathanaël Berthon et l’envoie dans le mur à l’Eau Rouge, mais sans trop de gravité puisque seul son aileron avant est endommagé. Les deux pilotes finissent par abandonner.

Giedo van der Garde, Stéphane Richelmi et Simon Trummer passent aux stands tardivement, ce qui permet à Ericsson de reprendre la tête de la course et de la conserver jusqu’à l’arrivée.

Avec cette troisième place (à confirmer, puisque celui-ci est sous investigations), Davide Valsecchi rejoint Luiz Razia en tête du championnat. Les deux hommes possèdent chacun 204 points.

Felipe Nasr, huitième, partira depuis la pole position demain.

PosPiloteEquipeTemps
01. Marcus Ericsson iSport International 25 laps - 1h55m36.519s
02. James Calado Lotus GP +11.530
03. Davide Valsecchi DAMS +13.604
04. Josef Kral Barwa Addax Team +15.098
05. Giedo van der Garde Caterham Racing +15.482
06. Luiz Razia Arden International +16.903
07. Julian Leal Trident Racing +26.615
08. Felipe Nasr DAMS +28.903
09. Stéphane Richelmi Trident Racing +29.230
10. Rio Haryanto Carlin +29.568
11. Esteban Gutiérrez Lotus GP +31.182
12. Max Chilton Carlin +32.160
13. Daniel de Jong Rapax +37.340
14. Nathanaël Berthon Racing Engineering +39.130
15. Simon Trummer Arden International +49.936
16. Fabio Onidi Scuderia Coloni +54.918
17. Johnny Cecotto Barwa Addax Team +58.788
18. Ricardo Teixeira Rapax +85.639
19. Rene Binder Venezuela GP Lazarus +1 lap
20. Stefano Coletti Scuderia Coloni DNF
21. Victor Guerin Ocean Racing Technology DNF
22. Jolyon Palmer iSport International DNF
23. Sergio Canamasas Venezuela GP Lazarus DNF
24. Nigel Melker Ocean Racing Technology DNF
25. Rodolfo Gonzalez Caterham Racing DNF
26. Fabio Leimer Racing Engineering DNF

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less