Motorsport

ALMS Mid-Ohio : les réactions en LMP et LMPC

Une course dure et stressante

Recherche

Par

9 août 2011 - 10:09
ALMS Mid-Ohio : les réactions en LMP (...)

A l’issue de la course de la cinquième manche de l’ALMS à Mid-Ohio, voici quelques réactions en LMP et LMPC :

Klaus Graf (Lola Aston Martin Muscle Milk AMR n°6, vainqueur) : « Tout avait commencé pour nous ici à Mid-Ohio il y a deux ans et tout le monde avait été surpris à l’époque par notre performance. Et regardez maintenant où nous en sommes ! C’est notre première victoire à Mid-Ohio. Après les difficultés de l’année dernière c’est vraiment une belle récompense, une victoire très spéciale pour Greg Pickett après tout ce que nous avons vécu en 2010. C’est une belle journée pour le team Muscle Milk.

Cela a été très difficile, c’était une course très dure. Ce fut très stressant, pas physiquement mais mentalement, de garder la voiture sur la piste dans ces conditions. Je suis encore plus fier de moi quand je vois le nombre de GT qui ont fait des tête-à-queue, car ces voitures-là sont plus faciles à maîtriser qu’un prototype, nos voitures étant très délicates dans ces conditions, particulièrement à Mid-Ohio en raison des changements de revêtement.

C’est vraiment bien que Lucas ait mis la voiture en tête car c’est beaucoup plus facile de contrôler sa course quand on est devant que lorsqu’on est bloqué derrière les GT au milieu du peloton. J’ai eu le temps de prendre mes restarts doucement. En fin de course, c’était pathétique, quand on roule à vitesse normale et qu’on peut à peine rester sur la piste, c’est vraiment difficile !

Enfin, la performance des pneus Michelin aujourd’hui a été très bonne, très spéciale. Nous avons fait les bons choix à chaque changement de conditions et les pneus ont été remarquablement performants. Pour garder la voiture sur la route, il faut aussi avoir les pneus qu’il faut et aujourd’hui ce fut vraiment le cas. »

Lucas Luhr (Lola Aston Martin Muscle Milk AMR n°6, vainqueur) : « J’ai pris un bon départ. Je me suis bien battu avec Guy Smith. Il était parfois plus heureux que moi dans le trafic, parfois c’était moi. Après notre premier pitstop, il est resté devant moi probablement parce qu’il s’était arrêté un tour plus tôt. J’ai pu rester au contact et ensuite, lors du restart, j’ai mieux roulé que lui, ou bien j’ai mieux réussi à conserver mes pneus à température, je ne sais pas ce qui s’est passé, mais j’ai pris la tête et je suis parti. J’ai réussi à faire un bel écart, je pense que j’avais 15 secondes d’avance. J’ai un peu saboté mon premier pitstop car je me suis arrêté un peu trop près du mur, aussi ensuite j’ai attaqué très fort pour que les gars aient de la marge pour l’arrêt suivant.

Je pense réellement que j’ai fait la partie de la course la plus facile comparée à celle de Klaus. Je lui tire mon chapeau, ce n’était plus un circuit, mais un lac. Je suis tout à fait d’accord avec la décision de la Direction de Course d’avoir arrêté l’épreuve. C’était inconduisible. Quand il y a autant d’eau sur la piste, on n’a aucune adhérence, c’est plus ou moins comme un bateau, donc c’était la bonne décision d’arrêter la course. Je suis très heureux que nous ayons pu donner une nouvelle victoire à Greg Pickett. »

Guy Smith (Lola Mazda Dyson Racing n°16, 2ème) : « Je me suis bien battu avec Lucas dans la première partie de la course. C’était chaud. Je creusais l’écart et i le réduisait ensuite quand nous arrivions dans le trafic. Les pneus ont ramassé pas mal de pick-up pendant le premier yellow et Lucas a réussi à passer au restart. »

Chris Dyson (Lola Mazda Dyson Racing n°16, 2ème) : « J’espérais pouvoir me battre pour la victoire, mais Dame Nature avait d’autres idées en tête. Guy a fait un super premier relais et m’a donné une voiture très bien placée. Même si nous ne repartons pas avec la victoire, nous repartons en conservant notre première place au championnat. La Lola n°20 a fait une très belle qualification et avait le podium à sa portée dans la première partie de la course. Humaid et Steven obtiennent des résultats qui contredisent le fait que c’est seulement leur troisième course en Amérique et en ALMS. »

Steven Kane (Lola Mazda Dyson Racing n°20, abandon) : "Nous nous sommes bien qualifiés hier et Human a fait un bon premier relais. Quand je suis monté dans la voiture, elle semblait très bien. Je ne sais pas très bien ce qui s’est passé ; il va falloir que nous regardions la télémétrie et voir pourquoi la voiture a fini sa course dans le mur. Je pense que nous pouvons garder des côtés positifs du week-end et penser que si nous avions pu terminer, nous aurions fait un bon résultat. »

Humaid Al Masaood (Lola Mazda Dyson Racing n°20, abandon) : "Cela a été un grand week-end. Nous continuons à apprendre la voiture et de nouveaux circuits. Nous avons fait une bonne qualification et la voiture était très bien réglée pour la course. Nous voulons faire les choses proprement et nous allons à Elkhart Lake avec une équipe plus forte. »

Kyle Marcelli (Oreca FLM 09 Intersport Racing n°37, 3ème au général et vainqueur en LMPC) : "Pour être honnête, j’étais fatigué de finir deuxième. J’ai gagné la course en Le Mans Series à Imola il y a quelques semaines, j’ai fait ensuite la pole à Mosport et je pensais que nous avions une voiture pour gagner avant qu’un incident malheureux ne nous mette hors course. Tommy a fait du bon boulot pendant le premier relais, ensuite quand nous avons eu cette première pénalité j’ai fait des prières pour qu’il pleuve car nous étions à un tour. J’ai déjà conduit dans des conditions identiques bien que ce ne soit pas dans un prototype. J’ai déjà piloté ici sous la pluie auparavant aussi je savais un peu à quoi ressembleraient les conditions de piste. Ce fut une belle bataille avec Jon. Cela a été un week-end vraiment bon pour le team. Jon a beaucoup de famille et d’amis ici aussi c’était important pour lui que le team fasse une belle prestation. Je pense qu’il est plutôt heureux maintenant. »

Tommy Drissi (Oreca FLM 09 Intersport Racing n°37, 3ème au général et vainqueur en LMPC) : « Je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé avec la pénalité. Il y avait une autre voiture impliquée, qui s’est avérée être un retardataire. Tout ce que je sais c’est que je l’ai envoyée en tête-à-queue et que j’étais mortifié. J’ai pensé que j’allais prendre un stop and go. Je pensais que je pourrais laisser ça à gérer à Kyle quand je rentrerai pour l’arrêt. Au moment où je pensais qu’ils allaient me laisser partir, ils ont dit « stop and go ». J’ai repris la piste et alors on a eu une pénalité pour vitesse excessive sur la pitlane. Je ne sais pas si c’était moi ou la voiture. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less