Formule 1

Verstappen soigne ses pneus et fait plier Mercedes à Silverstone

Première défaite de la saison pour les champions du monde

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 août 2020 - 16:33
Verstappen soigne ses pneus et fait (...)

Une semaine après une course ayant été marquée par des crevaisons dans les derniers tours, les stratégies et la dégradation des pneus semble être au coeur de cette seconde manche à Silverstone, le Grand Prix du 70e Anniversaire.

Les pneus sont plus tendres que la semaine dernière, et c’est pour ça que la plupart des pilotes du top 10, à l’exception de Max Verstappen, ont opté pour les pneus médiums, soit les tendres de la semaine dernière. Le Néerlandais sera en gommes dures.

La F1 a reprécisé dans la matinée qu’il était interdit pour les pilotes de franchir la ligne d’arrivée dans la voie des stands, certainement dans le cas où des crevaisons interviendraient dans les dernières boucles. La voie des stands de Silverstone est l’une des plus courtes de la saison.

La grille de départ sera composée des deux Mercedes de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton, devant Nico Hülkenberg et Verstappen. Derrière, on trouve Daniel Ricciardo et Lance Stroll, devant Pierre Gasly et Charles Leclerc.

Sebastian Vettel s’élance 11e, deux places devant Romain Grosjean, qui est lui-même devant Esteban Ocon sur la grille. Le Français s’était qualifié 11e mais a écopé de trois places de pénalité sur la grille pour avoir gêné George Russell.

Départ : Bottas s’élance parfaitement devant Hamilton et Verstappen dépasse Hülkenberg, tandis que Vettel sort de piste au premier virage !

Tour 1 : Hamilton attaque Bottas mais le Finlandais parvient à garder a position, tandis que Stroll a dépassé Ricciardo. Leclerc a perdu deux places.

Tour 2 : Hamilton reste sous la seconde de Bottas, et en fond de peloton, Räikkönen et Vettel dépassent Latifi. Bottas signe le meilleur tour en course pour moins d’un dixième de mieux devant Hamilton.

Tour 4 : Le ralenti montre une erreur de Vettel au départ, qui a failli percuter Sainz et Kvyat au passage mais a pu reprendre tout de suite la course. Vettel prend la 18e place à Räikkönen.

Tour 6 : Bottas reçoit déjà un message lui disant que l’état du pneu avant gauche est "critique", tandis que l’arrière gauche est en surchauffe. Albon est le premier à s’arrêter et chausse les durs.

Tour 7 : Les Mercedes perdent déjà en rythme et Red Bull, qui a la voiture de Verstappen en comparaison, a compris que les médiums fatiguaient trop vite. Gasly et Giovinazzi se décalent eux aussi et repartent en durs.

Tour 9 : Le pneu arrière gauche de Bottas est désormais plus chaud que l’avant gauche selon son ingénieur, et les pilotes en fond de de grille continuent de rentrer aux stands. Devant, Verstappen revient à moins d’une seconde de Hamilton.

Tour 11 : Gasly dépasse joliment Räikkönen par l’extérieur dans Stowe pour la 14e place. Verstappen reçoit l’ordre de laisser de la place derrière Hamilton pour économiser les pneus, mais le Néerlandais insiste et veut pousser les Mercedes dans leurs derniers retranchements, alors que les gommes de Bottas et Hamilton sont très marquées.

Tour 13 : Verstappen est revenu dans le sillage de Hamilton, dont le pneu arrière gauche affiche une mauvaise forme ! Bottas rentre aux stands et Hamilton va devoir faire un tour supplémentaire.

Tour 14 : Hamilton s’arrête à son tour et ressort derrière Leclerc, et quatre secondes derrière son équipier ! Verstappen prend la tête alors que derrière lui, Hülkenberg accélère.

Tour 15 : Hülkenberg s’arrête au stand et laisse Stroll deuxième. Bottas, troisième, signe le meilleur tour en course. Verstappen doit rester en piste mais va perdre du temps face aux Mercedes. Hamilton prend la quatrième place face à Leclerc.

Tour 18 : Verstappen possède désormais 13 secondes d’avance sur Bottas, tandis que Stroll est appelé au stand, tout comme Leclerc. Sainz, parti en pneus durs, est quatrième devant Hülkenberg. Magnussen revient en piste et manque de peu de percuter Latifi.

Tour 19 : Gasly est attaqué par Albon, et l’on voit que les pneus arrière de Pierre Gasly, qui sont pourtant des durs, cloquent au bout de 12 tours !

Tour 20 : Malgré des pneus durs plus vieux, Verstappen est plus rapide que les Mercedes ! Les monoplaces de Bottas et Hamilton semblent très mal gérer la dégradation de leurs gommes.

Tour 21 : Ocon est septième avec des pneus médiums qui tiennent depuis le début de la course, et Vetel, neuvième, a toujours ses gommes du départ. Magnussen est sous enquête pour son retour en piste qui était très dangereux.

Tour 23 : Verstappen reprend près dune seconde aux Mercedes et annonce à la radio que ses pneus vont bien, alors que les Mercedes sont en difficulté. Gasly s’arrête de nouveau !

Tour 25 : Le rythme de Hamilton s’effondre, il tourne plus lentement que la Racing Point de Hülkenberg, tandis que Verstappen prend entre une seconde et une seconde et demie au tour aux Mercedes.

Tour 26 : Verstappen s’arrête et va donc devoir faire deux arrêts !

Tour 27 : Il repart derrière Bottas, tandis que Ricciardo s’arrête lui aussi. Et Verstappen dépasse Bottas pour reprendre la tête ! L’opération est bonne pour le Néerlandais qui sait être plus rapide en pneus durs, face à des Mercedes qui vont devoir s’arrêter de nouveau.

Tour 28 : Magnussen prend cinq secondes de pénalité. Les Mercedes sont en grande difficulté avec la chaleur, puisqu’elles sont plus lentes que Verstappen, que les Racing Point, que Leclerc, ou encore Albon et Ocon.

Tour 29 : Vettel se plaint de la stratégie et de la position dans laquelle il se trouve, et critique fortement son équipe à la radio.

Tour 31 : Hülkenberg s’arrête, tout comme Albon, tandis que Bottas améliore et que Verstappen reçoit l’ordre d’attaquer.

Tour 32 : Ricciardo fait un tête-à-queue tandis que Verstappen s’exécute et signe le meilleur tour en course. Stroll est également au stand et en fin de tour, Verstappen et Bottas stoppent également !

Tour 33 : L’arrêt a clairement été meilleur chez Mercedes mais Verstappen reste devant et les deux hommes repartent en gommes dures. Hamilton reste en piste et accélère, tout en expliquant à la radio que sa monoplace doit avoir un problème pour avoir un pneu arrière gauche dans un si mauvais état.

Tour 36 : Il est très étonnant de voir Hamilton poursuivre en pneus durs fatigués comme ça, mais le Britannique demande simplement s’il va exploser. Mercedes tente-t-elle d’aller au bout avec son pilote, ou simplement de lui permettre un dernier relais en gommes médiums ?

Tour 38 : Albon signe le meilleur tour en course et Leclerc accélère également en quatrième place.

Tour 39 : Leclerc reprend près d’une demi-seconde à Bottas et Verstappen prend la même chose à Hamilton. Leclerc est à 1"4 de Bottas et Verstappen à 9"2 de Hamilton, qui semble ne plus vouloir s’arrêter.

Tour 41 : Red Bull dit à Verstappen d’accélérer après une seconde reprise dans un tour, et Hamilton rentre au stand en bloquant ses roues ! Verstappen reprend la tête de la course, Hamilton repart quatrième à six secondes de Leclerc et à 12 secondes de Verstappen !

Tour 42 : Hamilton part sur un gros rythme et reprend déjà près de trois secondes à Leclerc en moins d’un tour ! Le Britannique semble parti pour un podium, la question est de savoir s’il pourra revenir jusqu’à Bottas alors qu’il reste dix tours !

Tour 44 : Hamilton reprend trois secondes au tour sur Leclerc, derrière qui il est désormais, et deux secondes au tour sur Bottas, qui n’est qu’à quatre secondes devant lui. La deuxième place semble jouable pour le Britannique.

Tour 45 : Hülkenberg fait un troisième arrêt, il repart en pneus tendres. Hamilton, après un tour derrière Leclerc et attaque le Monégasque, qui se décale très tardivement et doit concéder la place à Hamilton.

Tour 46 : Verstappen a 5 secondes et demie d’avance sur Bottas, qui voit Hamilton lui remonter très vite dessus. Leclerc est quatrième devant Albon et Hülkenberg, qui peine pour le moment à accélérer en gommes tendres. Racing Point semble avoir fait une erreur stratégique avec l’Allemand.

Tour 48 : Les pilotes Mercedes sont "libres de se battre" selon leurs ingénieurs, et Hamilton est revenu dans la seconde !

Tour 50 : Hamilton attaque Bottas dans la première zone de DRS et Hamilton passe par l’extérieur !

Tour 51 : Hamilton s’envole devant Bottas, mais ne pourra pas aller chercher Verstappen à la régulière. Albon prend la cinquième place à Stroll, tandis que Hülkenberg est loin derrière Stroll.

Arrivée : Verstappen franchit la ligne en vainqueur le drapeau à damier avec plus de 11 secondes d’avances sur Hamilton, qui va quand même reprendre trois points à Bottas au championnat pour porter son avance à 34 points grâce au meilleur tour.

Leclerc termine quatrième avec un seul arrêt effectué devant Albon, Stroll et Hülkenberg, tandis qu’Ocon est huitième avec un seul arrêt, et Norris et Kvyat complètent le top 10. Pierre Gasly échoue à moins d’une seconde de son équipier au 11 rang devant Vettel. Ricciardo paie cher son tête-à-queue en 14e place et Grosjean est 16e à l’arrivée.

Pos.PiloteVoitureEcartArrêts
01 Max Verstappen Red Bull Honda RB16 52 laps - 1h19m41.993s 2
02 Lewis Hamilton Mercedes W11 +11.326 2
03 Valtteri Bottas Mercedes W11 +19.231 2
04 Charles Leclerc Ferrari SF1000 +29.289 1
05 Alex Albon Red Bull Honda RB16 +39.146 2
06 Lance Stroll Racing Point Mercedes RP20 +42.538 2
07 Nico Hulkenberg Racing Point Mercedes RP20 +55.951 3
08 Esteban Ocon Renault RS20 +64.773 1
09 Lando Norris McLaren Renault MCL35 +65.544 2
10 Daniil Kvyat AlphaTauri Honda AT01 +69.669 2
11 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT01 +70.642 2
12 Sebastian Vettel Ferrari SF1000 +73.870 2
13 Carlos Sainz McLaren Renault MCL35 +74.070 2
14 Daniel Ricciardo Renault RS20 +1 lap 3
15 Kimi Raikkonen Alfa Romeo Ferrari C39 +1 lap 1
16 Romain Grosjean Haas Ferrari VF-20 +1 lap 2
17 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C39 +1 lap 2
18 George Russell Williams Mercedes FW43 +1 lap 3
19 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43 +1 lap 3
20 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-20 DNF 3

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less